Adresse IP

L’adresse Internet Protocol, en version courte adresse IP, est une adresse réseau qui ne peut être attribuée qu’une seule fois à chaque appareil d’un réseau. Celle-ci est indispensable à l’envoi et à la réception corrects des ensembles de données. On appelle adresse IP le numéro d’identification unique d’un ordinateur permettant de définir son emplacement sur Internet. Elle montre quel fournisseur d’accès a été utilisé. L’adresse IP 32 bit (également appelée IPv4) est composée de quatre blocs de chiffres compris entre 0 et 255.

Exemple d’adresse IP

192.168.0.1. 

Une adresse IP se compose de deux parties : la première, l’adresse réseau, et la seconde, l’adresse de l’hôte. L’adresse réseau est surtout importante pour le routage IP tandis que l’adresse de l’hôte revêt une importance pour le routeur du réseau dans lequel se trouve l’hôte.

Étant donné que les plages d’adresses IPv4 ne suffiront bientôt plus, nous assisterons très prochainement à une transition vers les adresses IP 128 bits (IPv6). Cette expansion doit permettre à plus d’appareils de se connecter à Internet. Comparée aux quatre milliards de codes numériques disponibles avec IPv4, la nouvelle norme offre 340 sextillions d’adresses – c’est-à-dire un nombre pratiquement infini.

Types d’adresses IP

En principe, il existe deux types d’adresses IP : l’adresse IP statique et l’adresse IP dynamique. On parle d’adresse IP statique lorsque celle-ci est attribuée de manière permanente. Au contraire, si un ordinateur se voit assigner des adresses IP changeantes au cours de sa connexion à Internet, on parle d’adresse IP dynamique. On trouve notamment les adresses IP dynamiques chez des opérateurs comme T-Online ou Alice. Lorsqu’un client se connecte sur Internet, il se voit attribuer une adresse IP disponible, à nouveau supprimée après sa déconnexion.

IPV4

Vous trouverez ci-dessous une adresse IP comportant un bit code composé de 32 chiffres, soit quatre bytes. Elle peut être affichée au choix sous forme de combinaison numérique hexadécimale ou décimale. Les adresses IPv4 utilisent généralement la notation décimale. Ainsi, les 32 bits composant l’adresse IPv4 sont divisés en quatre groupes de 8 bits chacun et séparés par des points.

IPV6

Contrairement à l’IPv4, l’IPv6 utilise des adresses de 128 bits. L’adresse utilise la notation hexadécimale sous forme de groupes de 16 bits. Dans ce cas de figure, les derniers 64 bits représentent l’adresse de l’hôte. Une adresse IPv6 valable serait par exemple :

1234:5678:90BC:DEFG:0000:0000:0000:2345

Plage d’adresses IP

La plage d’adresses IP désigne une série d’adresses IP dans la partie hôte de l’adresse IP. Au sein de cette plage, il est possible de connecter plusieurs autres appareils au sein d’un réseau local ou à l’aide d’Internet. Toutes les adresses IP d’une plage d’adresses se suivent directement. L’étendue de la plage d’adresses est déterminée par les masques de sous-réseau. Le début de la plage d’adresses IP est déterminé par l’adresse réseau à proprement parler. La fin de la plage d’adresses IP constitue l’adresse de diffusion, qui peut être utilisée pour tous les appareils connectés au même réseau.

Exemples de plage d’adresses IP

L’adresse IP est 198.168.10.1. En présence de masques de sous-réseau standard, d’autres adresses IP appartenant à cette plage et pouvant aller jusqu’à 192.168.10.254 peuvent par conséquent être distribuées. Plus la plage d’adresse IP ainsi créée est étendue, plus le nombre d’appareils pouvant être utilisés au sein d’un réseau est élevé.

Comment l’adresse IP est-elle localisée ?

L’adresse IP permet de déterminer où se trouve chaque internaute. Différentes séries d’adresses IP sont transmises à l’opérateur Internet, à de grandes entreprises et aux autorités. Les clients de la Deutsche Telekom pourraient par exemple se voir attribuer une adresse IP qui commence par 79, 95 ou 234. En fonction de l’éloignement du nœud d’accès Internet respectif, la précision de la localisation augmente ou diminue. Dans les zones urbaines, la distance par rapport au nœud le plus proche est généralement relativement réduite. Dans les régions rurales en revanche, cette distance représente généralement quelques kilomètres et la localisation se révèle alors plus imprécise.

Anonymat

L’adresse IP revêt une importance capitale en ce qui concerne la protection des données et l’anonymat sur Internet. En effet, toute personne qui souhaite surfer anonymement sur Internet a la possibilité de recourir à un anonymiseur, qui garantit l’utilisation anonyme d’Internet. Des programmes comme Tor ou JAP sont capables d’effacer les traces laissées par les internautes, cependant la vitesse de navigation s’en ressent. En raison de la législation actuelle, les opérateurs Internet sont tenus de supprimer la totalité du flux de données lors de la fermeture de la session. Les adresses IP attribuées aux clients doivent quant à elles être supprimées au bout de sept jours maximum.

Importance pour le référencement

Le terme link building se réfère à la mesure ciblée ayant pour objectif d’augmenter la popularité du domaine et des liens d’un site web. Une adresse IP est attribuée à chaque domaine. Cette adresse IP est à son tour divisée en diverses classes (par exemple, 127.1.1.0 et 127.1.2.0). Dans le cas présent, il s’agit de classes C différentes. Lorsqu’un site web jouit d’une popularité de classe C élevée, cela signifie que ce site classé naturellement possède des liens retour vers de nombreuses pages exploitées par des individus ou des entreprises variés. Ainsi, chacun d’entre eux dispose d’un hébergeur propre, qui exploite à son tour un serveur avec différentes adresses IP. En revanche, cela fonctionne de manière artificielle lorsqu’un site web utilise des liens retour issus d’une seule et même plage IP. Cela se produit lorsqu’une personne héberge plusieurs sites chez le même hébergeur avec le même compte et que les liens de retour de tous les sites convergent vers une seule page de destination.

Liens web

Catégorie