Bing Ads

Bing Ads est un programme de publicité de Microsoft qui permet aux annonceurs de mettre en ligne des publicités sur le réseau des moteurs de recherche Bing et Yahoo (Bing Ads fait en effet partie du réseau Yahoo). Le fonctionnement est similaire à celui du système de Google AdWords et le client paie son annonce par clic.

Historique

Le réseau de Microsoft est plus jeune que Google AdWords. Microsoft a lancé relativement tard son propre modèle de PPC pour l’insertion de publicités au sein de son moteur de recherche MSN. Le modèle publicitaire sera cependant mis en place via un autre fournisseur de service, Ouverture, société qui sera par la suite reprise par Yahoo!. De ce fait, au début de l’ère SEA de Microsoft, les annonces des clients Yahoo étaient exclusivement diffusées sur MSN.

Cela a ensuite rapidement changé, car la société a pris conscience du potentiel de ventes considérable que représentait le marché de la publicité en ligne. Le premier programme de publicité a été développé sous le nom de MSN adCenter. Par la suite, les annonces des clients de Yahoo et les publicités du MSN adCenter étaient mélangées sans différenciation, avant que le contrat de coopération avec Yahoo ne touche à sa fin en 2006.

En 2010, Microsoft commercialisa le secteur des annonceurs pour son moteur de recherche. Au cours de cette période, l’engagement de Microsoft dans le domaine de la publicité se renforça sensiblement. Pour cela furent acquises de nombreuses entreprises de web analytique et autres applications. Sous le slogan principal "Microsoft Advertising" furent développés le AdCenter puis enfin le pubCenter.

Dans le cadre de la soi-disant Alliance de recherche lancée en 2010, Yahoo! et Microsoft débutèrent une nouvelle coopération. Microsoft reprit de facto le matériel de recherche de Yahoo et s’assura ainsi que les Bing Ads pouvaient être à la fois affichées dans les réseaux Microsoft et Yahoo. Fin 2010, tous les annonceurs de Yahoo étaient transférés vers le Microsoft adCenter.

Depuis septembre 2012, le adCenter s’appelle officiellement Bing Ads. L’Alliance de recherche a aussi été renommée par Yahoo! Bing Network.

Fonctionnement et outils

Tout comme Google, Microsoft offre à ses annonceurs une vaste gamme d’outils pour optimiser la performance des campagnes publicitaires. Une pièce maîtresse de la gestion des campagnes SEA de Microsoft est le Bings Ads Editor. Il s’agit d’un outil de bureautique, similaire au AdWords Editor pour les campagnes Google, et qui permet par exemple la gestion des mots-clés. Des changements et ajustements de la campagne peuvent aussi être effectués dans le Bing Ads Editor et Bing Ads Intelligence.

Alors que l’optimisation des campagnes Google se fait en ligne, Bing et son Bing Ads Intelligence ont mis en place un outil bureautique supplémentaire qui permet aux utilisateurs de gérer des listes de mots-clés dans leur intégralité, avec un maximum de 200 000 entrées, ainsi que leur optimisation directement au sein de cet outil. Les utilisateurs de Windows peuvent certainement traiter plus facilement les outils bureautiques via l’interface utilisateur classique de Windows. Visuellement, cependant, les outils ressembles aussi à ceux de Google. Une fonction de prévisualisation est aussi intégrée via le compte Bing Ads.

Les prix des Bing Ads dépendent, comme chez Google AdWords, de la force de la concurrence, de la qualité des mots-clés et de la nature des annonces. Les annonceurs ne paient que sur la base du coût par clic.

Il est possible, en tant que client AdWords, d’importer ses mots-clés et textes publicitaires dans son compte Bing Ads.

Le targeting avec Bing Ads

Le targeting des annonces Bing est possible en se basant sur les informations géographiques et socio-démographiques. En outre, les critères de targeting peuvent être ajustés en fonction du temps. Ci-dessous, voici quelques options de targeting possibles :

  • localisation géographique
  • jour de la semaine
  • heure de la journée
  • sexe et âge
  • appareil utilisé

Pour qu’une offre de clic soit favorisée au sein de critères de targeting relatifs, les utilisateurs peuvent soumettre ou créer des enchères supplémentaires. Cela signifie que les utilisateurs de Bing Ads ont la possibilité d’augmenter les offres de clic pour des actions spécifiques de targeting. En outre, les critères de targeting peuvent être définis de manière séparée selon le niveau des groupes d’annonces.

Facturation et prix du clic

Sur Bing Ads, les prix du clic s’ajustent sur le CTR, sur des facteurs de qualité et dépendent aussi du niveau du CPC par rapport au nombre de participants et au montant de leurs enchères. Ainsi, plus un mot-clé est compétitif, plus le prix du clic s’en ressent.

Les clients de Bing Ads peuvent équiper leur compte à l’avance d’un crédit approprié ou payer leurs clics de manière mensuelle. Pour un meilleur contrôle, il est aussi possible de placer une limite sur son budget.

Installation d’un compte publicitaire

Un client Bing Ads peut créer plusieurs comptes au sein de son compte Bing. Grâce à la pluralité de ces comptes, des campagnes peuvent ainsi être lancées séparément. Une seule campagne se compose de groupes d’annonces, pour lesquels différents textes et mots-clés peuvent être saisis.

Formes publicitaires possibles

Bing Ads distingue deux types d’annonces : celles dites de recherche et celles de contenu. Les deux formes de publicité diffèrent selon les plates-formes sur lesquelles elles seront affichées.

Annonces de recherche

Les annonces sont affichées uniquement au sein des résultats de recherche Bing, Yahoo et autres partenaires de recherche.

  • Enchères uniquement sur les mots-clés.
  • Alignement sur les exigences de l’utilisateur.
  • Il existe aussi la possibilité de promouvoir la campagne ou les groupes publicitaires au sein des SERP de Bing, Yahoo ou autre page partenaire.

Annonces de contenu

Les annonces sont diffusées sur les sites partenaires qui supportent les annonces de contenu comme Yahoo! Finance ou MSN Sports.

  • Les enchères peuvent s’effectuer sur les mots-clés, le placement sur la page et au sein du réseau.
  • L’accent est mis sur le contenu que l’utilisateur est en train de consulter.
  • Il n’y a pas de choix quant à la plateforme publicitaire.

Change History Graph

Depuis juillet 2013, les consommateurs ont accès à Bing Ads avec le Change History Graph. Il s’agit d’un outil d’analyse intégré qui juxtapose clairement sous forme graphique les dépenses pour les annonces selon les clics et page impression. De cette façon, les annonceurs peuvent analyser encore plus vite quelles stratégies SEA sont les plus réussies et procéder ainsi aux ajustements nécessaires.

Bing Ads vs. Google AdWords

À première vue, Bing Ads diffère beaucoup de Google AdWords. Mais une différence cruciale réside dans la portée. Le réseau publicitaire de Google, en plus du moteur de recherche, est dominant et offre également une grande possibilité de placements pour les annonces. La société de Mountain View procure indubitablement une portée beaucoup plus grande en terme de SEA.

En outre, Google propose une forme publicitaire supplémentaire avec ses Product Listing Ads. Les annonceurs de Bing ont cependant la possibilité de tester la possibilité de conversion sur le réseau Yahoo-Microsoft. Avec la réduction de l’utilisation des Bing Ads, les prix sont automatiquement beaucoup moins chers que chez Google. Contrairement à AdWords, un client peut aussi gérer plusieurs comptes sous Bing : chez Google, cela est uniquement possible via le Google Merchant Center.

Certifications

Les agences marketing professionnelles ou des entreprises de particuliers peuvent être certifiées Bing Ads. Pour cela, il leur faut passer un examen. Ce dernier est considéré comme réussi si plus de 80 questions sur 100 ont obtenu une réponse correcte. Comme pour un expert AdWords, un marketeur qui a obtenu l’accréditation professionnelle de Bing Ads bénéficie d’avantages supplémentaires, comme une entrée dans la liste des agences de confiance des clients Bing Ads.

Les Bing Ads dans le cadre d’une campagne SEA

Bien que Bing et Yahoo semblent se placer bien loin derrière Google, les parts de marché sont dans certains pays plus élevées. Il en résulte certaines conséquences pour les online shops, car il leur faut donc aussi utiliser Bing comme partenaire publicitaire afin d’atteindre aussi des clients via ce canal.

Une analyse détaillée de l’origine des visiteurs par l’intermédiaire d’un programme de web analytique, comme Google Analytics, peut fournir de précieuses informations et permet de savoir par exemple si l’utilisation des Bing Ads en France est pertinente ou logique. Il est possible que la quantité des conversions avec Bing soit bien plus faible que les achats réalisés via Google, mais que le taux de conversion soit bien meilleur. La réservation de Bing Ads peut donc être vue comme un potentiel supplémentaire, et pas uniquement dans des secteurs très compétitifs. Chaque marketeur devrait donc envisager de tester les Bing Ads pour se faire une idée plus précise.

Liens web

Catégorie