Contenu mobile

Le contenu mobile décrit tous les contenus médias qui sont accessibles et consultables avec des appareils mobiles. Cela comprend les textes, les images, les vidéos et outils publicitaires ainsi que les contenus musicaux, les sonneries ou les podcasts. Les différents contenus digitaux sont délivrés aux utilisateurs grâce à des technologies comme le HTML5 et le CSS3.

Des technologies comme le GPS, le NFC ou la réalité augmentée rendent possibles des services en fonction du lieu, des paiements mobiles et des services d’apprentissage interactif. Les modes d'utilisation du contenu mobile peuvent être répertoriés, vérifiés et optimisés grâce à des applications de tracking et de mesurant les performances. Une grande facilité d'utilisation est nécessaire lors de la conception, l'édition et la commercialisation de contenus pour appareils mobiles.

Informations générales

Selon des statistiques récentes, le trafic mondial des données sur l'Internet mobile s'élève à environ 2,5 milliards de giga octets. On estime que le volume des données aura presque triplé en 2016. Toujours plus d'utilisateurs surfent sur la toile mobile, cherchent des informations ou des divertissements et interagissent avec les différents contenus qu'offre le contenu mobile.

Avec le déploiement des mises à jour Mobile Friendly, Google a souligné l'importance des différents aspects du contenu mobile. De plus, Yahoo a investi dans Flurry, un programme d'analyse pour l'évaluation du comportement d'utilisateur sur les appareils mobiles. On peut aussi supposer que les contenus mobiles seront encore plus prisés à l'avenir.

Caractéristiques du contenu mobile

Différents aspects importants pour le contenu mobile apparaissent au travers des caractéristiques des appareils mobiles et des conditions-cadres qui y sont liées.

  • Création : Lors de la création de contenu mobile, certains aspects comme le temps de chargement, la lecture et le peu de place pour l'affichage jouent des rôles importants. Les textes sont généralement plus courts. Une structuration claire des contenus avec des titres, des paragraphes et des passages en gras facilitent la réception d'informations pour l'utilisateur. Alors que les utilisateurs scannent et lisent le contenu de sites conventionnels selon le modèle de la forme F, il ressort avec le contenu mobile que ce qu'on appelle le triangle doré est plus pertinent. Le regard des utilisateurs se tourne en grande partie vers le milieu de l'écran et ne bouge que de temps en temps de haut ou en bas ou de la gauche vers la droite. Ce type de lecture peut être soutenu par l'architecture de l'information et la mise en page.
  • Interaction : les images, vidéos et animations ne doivent pas seulement être optimisées au regard des volumes de données plus faibles mais doivent être aussi définies selon les standards actuels afin que l'affichage ne présente aucun problème. Si les moyens publicitaires entrent en jeu, ils ne doivent pas perturber l'interaction avec les contenus. En comparaison au contenu qui est traité par des clients stationnaires, le contenu mobile est défini par les autres modes d'interaction. La navigation par petit menu, le défilement ou la commande tactile font que le contenu mobile doit remplir d'autres conditions que le contenu Web conventionnel qui n'est pas optimisé pour les appareils mobiles. Cela est clair notamment lors de l'intégration de contenu dans les applications. L'interaction est rendue possible grâce aux possibilités que l'appli met à disposition.
  • Édition  : Fondamentalement, il existe trois scénarios pour fournir du contenu à des appareils mobiles. Avec un Web design responsive, les contenus seront déjà adaptés de telle manière lors de l'édition que l'affichage et les possibilité d'interaction peuvent changer selon la taille de l'écran. Avec des URL dynamiques, différentes variantes d'un code source sont données sous une URL. Ce qui caractérise un site Web mobile, c'est qu'il existe une version mobile de chaque URL de bureau. Google privilégie le web design responsive. Toutefois, selon le projet, cela peut avoir du sens d'adopter d'autres approches. Cela est notamment une question de budget. Les utilisateurs sont cependant de plus disposés à payer pour des contenus mobiles.
  • Performance : Le mobile offre de nombreuses variantes pour saisir la performance du contenu. Les ventes ne se retrouvent pas toujours au premier plan. Les inscriptions à des newsletter, des téléchargements de livre blanc ou des contenus partagés sur les réseaux sociaux peuvent être des KPIs. Des technologies comme le tracking in-app ou des services géolocalisés permettent de mieux comprendre le mode d'utilisation et les segments clients. Des technologies comme le NFC soutiennent les performances du côté de l'utilisateur en ce qui concerne le paiement mobile.
  • Contenus diversifiés : Les qualités techniques des appareils mobiles mènent à différentes variantes de contenus. De courtes vidéos (comme les Vines), les infographies et les images peuvent être des moyens qui motivent l'utilisateur à interagir. Cela vaut aussi pour les webinaires et les podcasts. Selon le segment client, la tranche d'âge et l'appareil (smartphone, tablette, netbook), différentes sortes de contenus médias digitaux peuvent s'occuper du trafic, renforcer l'engagement de l'utilisateur et générer des leads.

Importance pour le marketing mobile

Depuis les premières stratégies mobiles de Google et notamment la mise à jour Mobile Friendly, des lignes directrices ont été dessinées pour les prochaines années. En dehors de l'utilisabilité, le contenu mobile ainsi que toutes ses facettes se retrouvent au centre des réflexions sur la façon dont les intentions de recherche des utilisateurs peuvent être servies sur les appareils mobiles et sur les possibilités qui en découlent.

Comme lors de l'optimisation d'un site Web et du contenu au sens conventionnel, le SEO mobile et le contenu mobile s'accompagnent d'une stratégie judicieuse de contenu marketing. Le contenu est la pièce maitresse ; le système mobile (y compris l'architecture d'information, les langages de balisage et de programmation utilisés ainsi que les différents médias d'édition et les technologies de communication) complète idéalement l'expérience utilisateur à plusieurs niveaux. De la création de contenu et la conception d'interaction jusqu'aux contenus diversifiés qui sont personnalisés, il faut prendre en compte différents aspects. Il est intéressant d'utiliser une stratégie qui commence par différentes situations de l'utilisateur et anticipe comment les groupes d'utilisateurs utilisent le contenu mobile.

Parfois, il y a des possibilités techniques : grâce au NFC, au RFID et à la réalité augmentée, le contenu mobile peut modifier le mode d'interaction encore plus fondamentalement et peut constituer une partie de l'informatique ubiquitaire. 

Les chances de se positionner sur ce marché sont très variées et ne sont plus limitées par les sites Web depuis longtemps. Quelques exemples sont les jeux en ligne, le paiements mobile, le marketing mobile ou le M-ticketing. Même dans le domaine du B2B, il existe de nombreuses solutions novatrices comme le management de contenu mobile, le partage de fichiers, la synchronisation et des logiciels de distributions pour les commerciaux.

Liens web

Catégorie