Cookie tiers

Les cookies tiers sont un ensemble de données sous forme de texte. Ils sont déposées sur le navigateur, ou plutôt sur l’ordinateur d’un utilisateur, au cours de sa visite d’un site web. Au moment d’une visite renouvelée de cette même page par le même utilisateur, ces cookies tiers sont sollicités et lus de nouveau. La différence avec les cookies dits normaux (ou first party cookies), qui sont utilisés par la plupart des gestionnaires de sites web, réside dans le fait que c’est ici un publicitaire, donc un tiers, qui va placer ces cookies sur un autre site web afin de collecter différentes informations sur les utilisateurs, qui pourraient être éventuellement utilisables pour une action publicitaire.

Fonctions

Les cookies tiers sont capables d’enregistrer le nombre de fois où la page a été appelée, tout comme le temps passé sur le site web ou le parcours via les hyperliens que l’utilisateur a suivi pour arriver sur la page. Les cookies tiers rendent donc le tracking possible.

Dans ce cas notamment, les cookies tiers sont utilisés afin d’ériger un protocole qui fournit au tiers un nombre important d’informations. Quelles pages ont été visitées par l’utilisateur ? Sur quels liens internes a-t-il cliqué, quel chemin d’accès a-t-il suivi ? Quelles pages l’utilisateur a-t-il regardé le plus longtemps ?

Ces données sont enregistrées sous un format spécial : tous les cookies se voient attribués un nom et une valeur. Selon la norme, les URL, le parcours, le nom du domaine et bien plus encore sont enregistrés. À l’aide de ces données, il est possible d’éditer un profil d’utilisateur et de concevoir de futures mesures publicitaires.

600x400-ThirdPartyCookie FR.png

Mise en pratique

L’intégration de cookies tiers est plus facile à réaliser que pour les cookies traditionnels. Il ne faut utiliser aucun code particulier sur le site web sur lequel on souhaite intégrer les cookies tiers. C’est plus précisément une publicité qui est intégrée sur le AdServer du publicitaire tiers. Il suffit juste qu’un utilisateur visite une page www.exemple.fr, et que sur cette page se trouve une publicité mise en place par le publicitaire tiers. Si l’utilisateur visite un deuxième site web www.exemple01.fr et que cette page comprend également une publicité du même publicitaire, il devient alors possible de mettre en place un suivi de l’utilisateur.

D’un point de vue critique, on évoque principalement la collecte des données liées à l’utilisateur au moyen des cookies tiers. Chaque site web peut surveiller le comportement des utilisateurs avec ses propres cookies (first cookies) et relier ces données avec celles des clients réels, par exemple pour envoyer des e-mails ou des newsletters personnalisées. Avec les cookies tiers, un utilisateur qui visite d’autres sites web par un utilisateur peut être aussi tracké. Les partisans de la protection des données critique l’anonymat manquant de ces modèles de tracking et redoutent que les données des clients puissent être utilisées à de mauvaises fins. Pour les publicitaires, de tels modèles sont en revanche d’une grande aide pour pouvoir mettre en ligne des publicités toujours plus personnalisées.

Les directives européennes sur la e-confidentialité statuent que l’utilisateur ne peut être suivi seulement s’il a expressément approuvé l’utilisation de cookies sur son ordinateur[1]. Actuellement, la responsabilité est donc du côté des utilisateurs, qui peuvent s’ils le veulent supprimer les cookies ou autres programmes supplémentaires dans les réglages du navigateur.

Importance pour le référencement

Lorsque l’acceptation des cookies est obligatoire sur un site web, les moteurs de recherche ne peuvent pas crawler le site en question. Les cookies, qui permettent un suivi très ciblé, ne sont en règle générale pas acceptés par les moteurs de recherche. Les sites web qui possèdent de tels cookies peuvent donc, sous certaines circonstances, ne pas être apparaître dans l’index ou au sein des SERP. Les pages comprenant des cookies et qui sont construites avec JavaScript ne peuvent pas être interprétées par les robots des moteurs de recherche, car ils ne peuvent pas lire le code HTML et les caractères textuels.

Cependant, des millions de sites web utilisent les cookies, même Google. L’indexation par un moteur de recherche d’une page recelant des cookies dépend plutôt de l’utilité finale des cookies. Les cookies peuvent être absolument utiles quand ils peuvent empêcher de nouvelles entrées dans les formulaires de données ou quand ils conservent un panier d’achat. Toujours est-il que Google travaille actuellement à un nouveau concept qui pourrait remplacer les cookies tiers sur le long terme : AdID devrait permettre de fournir des informations anonymes aux publicitaires sans pour autant compromettre la vie privée des utilisateurs.

Référence

  1. Exclusif : l'UE veut bloquer les cookies tiers par défaut dans les navigateurs, journaldunet.com, ouvert le 21.09.2017

Catégorie