Dofollow


Le dofollow désigne un lien qu'un robot de moteur de recherche doit suivre lors de l’exploration d'un site Web. Toutefois, "dofollow" n'est pas un attribut conscient qui reçoit un lien. De manière générale, le sens d'un hyperlien consiste à ce que les robots d’exploration ainsi que les visiteurs le suivent. Le pendant du dofollow est l’attribut nofollow, lequel peut être consciemment ajouté à un lien. Les liens dofollow génèrent le link juice et le PageRank. Pour cette raison, ces backlinks jouent un rôle primordial dans la création ou l'échange des liens.

Contexte[modifier]

Alors qu'Internet était encore à ses débuts, les algorithmes et les indices des robots de moteur de recherche n'étaient pas du tout élaborés comme ils le sont aujourd'hui. Pour cette raison, il était essentiel que les pages Web sous forme d'hyperliens renvoient à d'autres pages Web. De cette façon, les utilisateurs pouvaient, d'une part, découvrir de nouveaux contenus et sites Web et, d'autre part, les moteurs de recherche obtenaient la possibilité de découvrir d'autres ressources.

Avec le réglage par défaut "dofollow", la connexion naturelle sur Internet correspond à l'idée d'un véritable réseau mondial numérique de données qui grandit et se développe par ses seules références croisées. C'est pourquoi, dans les années 1990, personne n'avait sûrement jamais encore en toute conscience de "lien dofollow", puisque cette propriété était la base d'un Internet opérationnel.

Mais dès le début du 21ème siècle, les référenceurs ont découvert que les placements de sites Web dans les SERP étaient positivement influencés par la mise en place ciblée des liens ou par la création de backlinks. Jusqu'à nos jours, les backlinks sont utilisés pour renforcer la popularité du domaine ou, en premier lieu, la popularité du lien. Il y a encore quelques années, on utilisait massivement les commentaires de blogs ou les liens de forum pour la création de backlinks. À cet effet, on se servait alors de programmes automatisés qui étaient en mesure de placer des centaines de backlinks en une seule fois. La suite en était des spams de forum et de blog. Le simple backlink comme référence pour une page Web a été énormément dévalorisé et les moteurs de recherche comme Google adaptent régulièrement leurs algorithmes jusqu'à présent par des mises à jour ou de nouveaux filtres pour saper la création manipulatrice de liens.

L'attribut rel="nofollow" a été introduit comme moyen pour empêcher sciemment les crawlers de suivre un lien et pour marquer qu'aucun link juice ne doit être généré avec un backlink. Tout ça dans le but que les liens marqués ne soient pas inclus dans l'évaluation du profil de lien – si l’on en croit au moins la version officielle des fournisseurs de moteurs de recherche.

Le terme "dofollow" provient donc de la création de "nofollow" dans le but de classer un backlink. Cependant, dofollow n'est pas un propre attribut de lien, comme pensent d'aucuns souvent à tort.

Avantage pour le SEO[modifier]

L'avantage des backlinks follow est incontesté dans les cercles SEO. C'est pourquoi le dofollow reste, en matière de création de liens, toujours la méthode privilégiée pour renforcer la popularité du domaine. Toutefois, il est de plus en plus important de vérifier les backlinks entrants concernant plusieurs facteurs tels que la pertinence des thèmes ou le bad neighbourhood (mauvais voisinage). Et depuis que Google offre dans Google Search Console la fonction disavow pour dévaloriser les liens entrants, chaque référenceur devrait comprendre que la qualité des backlinks passe avant la quantité. De même, depuis l'apparition de Google Penguin, les textes de liens sont aussi déterminants pour la qualité des liens dofollow. Chaque webmaster devrait beaucoup plus s'efforcer de garder son profil de lien aussi naturel que possible afin de ne pas courir le risque d'être classé comme spameur sur la base des faux liens dofollow.

Liens web[modifier]