DoubleClick


Le DoubleClick est un produit de Google Inc. Il est mis à disposition sur le web via la publicité digitale. Le noyau du DoubleClick est le AdServer, avec lequel les éditeurs, les annonceurs et les réseaux publicitaires peuvent cibler les utilisateurs avec des publicités digitales conçues de manière adéquate. Avec le DoubleClick, les sites web peuvent monétariser leurs campagnes en ligne et nouer des contacts publicitaires. De plus, le DoubleClick Google propose différentes solutions qui s’adressent particulièrement aux éditeurs (DoubleClick for Publishers, DFP), aux marketeurs (DoubleClick Digital Marketing, DDM), ainsi que le DoubleClick Ad Exchange.

Informations générales[modifier]

L’entreprise DoubleClick, anciennement Internet Advertising Network (IAN), a connu un grand succès dans la mise en place de publicités sur la toile. Pionnière d’Internet, elle a survécu à la bulle Dotcom. Dans le même temps, DoubleClick s’est vu côté à la NASDAQ et a été acquis par Hellman & Friedman en 2005 sur base capitaux privés. En 2007, Google a manifesté son intérêt pour DoubleClick et a racheté la société pour plus de 3 milliards de dollars. [1]

Microsoft et Yahoo étaient également intéressés mais n’ont pas pu l’emporter. L’acquisition par Google a été examinée par la Commission fédérale du Commerce des États-Unis : les médias et défenseurs de la vie privée se montraient très critiques. En effet, ce rachat signifiait que Google obtiendrait le monopole d’Internet. Le régulateur européen a également analysé cette acquisition, qui a été finalement approuvée au début de l’année 2008.

600x400-DoubleClick-01-1.png

Fonctions[modifier]

Les produits DoubleClick s’adressent d’une part aux spécialistes du marketing de la publicité qui souhaitent monétiser leur propre site web. D’autre part, les annonceurs et les agences sont aussi concernés car ils fournissent le matériel publicitaire pour la mise en ligne. En outre, le DoubleClick met à disposition une plateforme dont peuvent bénéficier les commerçants, les agences, les réseaux publicitaires et lesdits tiers (ex : dans le secteur technologique). Il existe aussi une version gratuite pour les petites entreprises (DFP Small Business).

Produits DoubleClick[modifier]

Il existe au total trois produits DoubleClick.

DoubleClick pour les éditeurs (DFP)[modifier]

Il s’agit d’un outil complet pour mettre en ligne et gérer des annonces. Il comprend également la gestion de l’efficacité des annonces (DART Sales Manager et DoubleClick Ad Exchange) et peut cibler différents appareils (DFP Mobile). Il est enfin également utilisé pour les annonces vidéos (DFP Video), pour le targeting de groupe cibles (DFP Audience) et peut être utilisé en association avec les rich medias (DoubleClick Rich Media et DoubleClick Studio).

DoubleClick pour le marketing (DDM)[modifier]

Le DoubleClick pour le marketing digital inclut des outils qui permettent de contrôler les campagnes en ligne multi-canales (DoubleClick pour Advertisers) et le marketing pour les moteurs de recherche (DoubleClick Search). Encore une fois, on peut s’accompagner ici de campagnes basées sur les rich medias. En outre, un gestionnaire des offres (bid manager) et un compte pour Google Analytics sont inclus dans le package.

DoubleClick Ad Exchange[modifier]

Sur cette plateforme, le retour sur investissement peut être augmenté à partir des sites web financés par la publicité : les annonces et les offres se voient optimisées. Le plateforme fonctionne en temps réel, réunissant des réseaux publicitaires, des agences et des technologies tierces afin d’obtenir des effets de synergie. Un échange avec le Réseau Display de Google est également permis aux petits fournisseurs et organisations par le biais du compte AdWords.

Mise en pratique[modifier]

La publicité sur Internet se base sur la communication entre le client (ordinateur de l’utilisateur) et le serveur, en utilisant les technologies HTML, HTTP ainsi que le langage de programmation et de script. Chaque visite d’un site implique l’envoi et la réception de données et la livraison de bannières publicitaires depuis le serveur publicitaire, ce qui permet d’avoir accès aux données. Le serveur de publicité DoubleClick fonctionne comme tout autre serveur publicitaire : il fournit des bannières sur des sites web quand les internautes se rendent sur un site partenaire du réseau DoubleClick.

Cookies et tracking avec DoubleClick[modifier]

Chaque visite d’un site laisse des traces sous forme d’adresse IP, qui renseignent ainsi les sites web précédemment visités et autres indicateurs utiles au comportement de navigation. Le serveur publicitaire charge un cookie sur le navigateur de l’utilisateur et peut donc enregistrer toutes les informations relatives au comportement de navigation. Ce peut être entre autres les mots-clés utilisés pour rechercher un produit. Comme le serveur publicitaire peut, à l’aide des cookies, faire une liaison, il pourra donc mettre en ligne la publicité correspondante lors de la prochaine visite.

Si le site n’est pas partenaire de DoubleClick, une bannière standard sera affichée, mais un cookie sera tout de même déposé pour que des informations soient collectées pour des prochaines publicités et assurer le tracking. Étant donné que ces réseaux publicitaires sont très grands, la probabilité est élevée qu’un cookie existe déjà sur l’ordinateur utilisé.

Importance pour le marketing en ligne[modifier]

Grâce au serveur publicitaire DoubleClick, les sites web, online shops et autres projets peuvent être commercialisés. Le trafic, différents indicateurs clés de performance et les ventes peuvent se voir augmentés par le placement de publicités adressés à des groupes cibles. L’image de marque ainsi que d’autres campagnes en ligne peuvent être mises en place à l’aide du réseau DoubleClick.

Les avantages se situent principalement dans les différentes possibilités d’annonces, du rich media à la vidéo publicitaire, mais aussi dans l’évolutivité de la publicité sur Internet. Cependant, il faut aussi compter avec un budget conséquent de la part des annonceurs et des agences. Pour les opérateurs de sites web, il existe bien sûr la possibilité que l’offre web, qu’on appelle aussi inventaire, soit monétarisée via la mise en ligne de publicités.

Référence[modifier]

  1. Google rachète DoubleClick googlepress.blogspot.de, 13.04.2007

Lien web[modifier]