Frames

Sur un site web, les frames sont des zones prédéfinies au sein de chaque page. Le frameset se réfère à la totalité des images contenues sur un site web. Le contenu peut être fixé de manière statique, alternée ou défilable. Le facteur décisif est l’indépendance de ces segments individuels.

Élements du code

Pour chaque fichier contenant un frame, la déclaration du type de document doit être précisée comme suivant :

<!DOCTYPE HTML PUBLIC "-//W3C//DTD HTML 4.01 Frameset//EN"
   "http://www.w3.org/TR/html4/frameset.dtd">

De plus, un tel fichier ne comprend pas un élément de corps. À la suite du <head> vient le <frame> ou un ensemble complet tel que <frameset>. Une section <noframes> est aussi possible et peut être utile. Cette dernière peut même être vue par les visiteurs dont le navigateur ne prend pas en charge les frames. Elle est enfin également utile pour les moteurs de recherche.

Voici un exemple :

…
<html>
<head>
<title> Affichez le même contenu pour tous les frames!</title>
</head>
<frameset cols=”250,*”>
	<frame src=”navigation.htm” name=Navigation”>
	<frame src=”start.htm” name=”content”>
	<noframes>
		<body>
			<h1>Bienvenue,</h1>
			<p>Nous utilisons des frames, qui ne peuvent malheureusement pas être affichés.<br>
                         Ces pages peuvent être ouverte via un autre chemin :<br>
			<a href=”navigation.htm”>Navigation</a><br>
			<a href=”start.htm”>Page d’accueil</a><br>
			<!--autre--></p>
		</body>
	<noframes>
</frameset>
</html>

Domaines d’application

Les frames sont très utiles pour effectuer des comparaisons. Les informations provenant de différentes pages peuvent être affichées simultanément aux visiteurs en chargeant une page HTML différente dans chaque frame. De cette façon, les utilisateurs peuvent décider eux-mêmes des informations qu’ils souhaitent obtenir sur une page pour les comparer directement. Les données peuvent être combinées et affichées de manières très flexibles.

Une utilisation judicieuse des frames est aussi la division au sein d’un répertoire avec différents éléments cliquables et avec un frame séparé, dans lequel chaque page est affichée. Les utilisateurs obtiennent un bon aperçu et ne doivent pas constamment revenir au répertoire principale. Les frames peuvent être utiles pour afficher en permanence certaines références, même pour des pages très volumineuses. Les visiteurs peuvent donc naviguer plus facilement sur les pages sans se perdre.

Critiques

L’utilisation de frames se compose de certains inconvénients. Tous les aspects doivent être pris en considération avant de les utiliser.

  • Résolution d’écran : dans le cas de petits écrans, de trop nombreux frames peuvent endommager la vue d’ensemble car ils peuvent prêter à confusion. Sur les appareils mobiles, seulement une petite zone d’affichage est disponible et il faut le prendre en compte.
  • Temps de chargement : plus de requêtes HTTP doivent être envoyées car plus de fichiers doivent être chargés. Cette communication accrue se traduira par un temps d’attente plus long. Cependant, il est également possible de réparer le menu et les autres éléments avec des images, de sorte que ces éléments ne devront pas être rechargés pour chaque page du site en question. Cela permet de réduire le temps de chargement.
  • Navigateur ne soutenant pas les frames : il ne faut pas se persuader que chaque navigateur peut prendre en charge les frames. Si un navigateur qui ne le fait pas est utilisé, l’utilisateur ne pourra pas voir les images sur le site. L’utilisation des balises noframes n’est qu’une solution partielle et des pertes de conversion peuvent être attendues.

Accessibilité

Les lecteurs d’écran sont généralement en mesure d’interpréter les images. Cependant, certains facteurs doivent être pris en compte lors de la mise en oeuvre des frames.

Une des fonctions des frames est la disposition visuelle de l’écran. Elle doit être utilisable par les médias de sorties qui sont unidimensionnels et non visuels. Le nombre d’images joue à cette occasion un rôle majeur. S’il y en a trop, retrouver la structure de la page via un lecteur d’écran peut s’avérer difficile. Pour les appareils mobiles, le nombre ajoute encore plus à la confusion.

Un problème d’accessibilité peut également être rencontré lorsque des types de documents autre que HTML sont intégrés dans des cadres. Si le text alt n’est pas ajouté à un graphique dans un frame, il ne sera pas détectable par le lecteur d’écran. Une image dans un élément HTML peut par ailleurs être décrite par l’attribut ALT aussi précisément que souhaité.

Importance pour l’optimisation du référencement

L’enregistrement des frames n’est pas une mince affaire pour les moteurs de recherche. Normalement, un site web fait partie d’une URL. Avec les frames, cependant, chaque frame possède sa propre URL car il s’agit d’une page HTML individuelle. De sa propre déclaration, Google tente de corriger le contenu des frames. Cependant, il n’est assuré que le frame sera toujours évalué pour le site web sur lequel il est intégré.[1]

Étant donné que de nos jours, de nombreux internautes utilisent leur appareil mobile pour surfer sur la toile, le désavantage quant aux frames est assez important. S’il y a beaucoup de frames sur une page web et que la navigation en est rendue difficile, la probabilité de quitter rapidement le site web est haute. Le taux de conversion peut donc être affecté négativement par les frames, car la visite est peu agréable.

Généralement, il est recommandé de passer à d’autres options de design. Le CSS offre une large gamme d’options. Les frames ne sont plus vraiment d’actualité. Il y a fort à parier que les design responsive joueront à l’avenir un rôle beaucoup plus important. Ce type de design permet en effet l’adaptation automatique de la page selon l’appareil utilisé.

Référence

  1. http://support.google.com/webmasters/bin/answer.py?hl=fr&answer=34445

Lien web

Catégorie