Google Shopping

Google Shopping est un portail de comparaison de prix de Google Inc. et fait constitue un volet, avec le PLA (product Listing Ads), de Google Adwords. Les gestionnaires de online shops peuvent ajouter leurs produits sous forme d’images publicitaires au sein des listes de shopping de Google, ces dernières se basant sur les informations données dans les résultats de recherche. Ils paient ensuite pour le nombre de clics. Un compte AdWords actif et un compte sur le Merchant Center sont des conditions préalables pour participer à Google Shopping.

Origine

Google Shopping, initialement appelé Google Base, a été présenté en 2005. Les gestionnaires de online shops pouvaient s’inscrire gratuitement au Merchant Center et télécharger les données relatives à leur produit. Ces produits étaient ensuite gratuitement listés sur le portail de Googe Base. Après que Google Shopping soit devenu un volet intégral de Google depuis quelques années déjà, le groupe californien modifia cette fonction de recherche de produit libre de frais, pour la remplacer par une version payante en février 2014. Aujourd’hui, si un vendeur veut lister ses produits dans le catalogue de shopping de Google, il doit payer pour cela. Cette facturation se base sur le coût par clic (CPC).

PLA

Les product listing ads font partie du nouveau système de Google Shopping. Ce sont des images publicitaires qui sont affichées en supplément des résultats de la recherche naturelle au sein des SERPs et ils sont précisément indiqués comme étant de la publicité. Un PLA classique consiste en une image du produit, son prix et les informations de livraison, et peut-être même une description en quelques mots du produit.

L’affichage des PLA est contrôlé au moyen de son compte Google AdWords. On peut décider de faire du PLA une campagne séparée. AdWords reçoit les informations depuis le flux de données, qui est stocké dans le Google Merchant Center.

Les PLA de Google peuvent se voir, comme les images ou les textes publicitaires, limités à différentes régions, comme par exemple par pays. Google offre aussi différents modes d’affichage, ainsi que des stratégies d’enchères. La fonction spéciale des PLA réside dans le fait que le catalogue de produit entier doit être sélectionné pour les affichages publicitaires, en supplément de l’affichage de produits particuliers basé sur les ID des utilisateurs ou sur les mots-clés enregistrés. De cette façon, les vendeurs peuvent affiner leurs campagnes PLA et mesurer leur succès de façon plus précise.

Prérequis pour l’usage de Google Shopping

Si vous voulez voir vos produits listés sur Google Shopping et au sein des PLA, vous devez disposer d’un compte Google AdWords, ainsi que d’un compte Google Merchant Center. Alors qu’uniquement la base de données est gérée dans le Merchant Center, le compte AdWords est utilisé afin de placer les annonces publicitaires.

À savoir : les produits de votre shop seront listés seulement dans la comparaison de prix de Google Shopping si vous avez mis en place une campagne PLA séparée pour ces mêmes produits avec un budget suffisant. S’il n’y a pas de campagne ou que le budget a été dépassé, les produits ne seront pas listés dans le catalogue.

Vous serez facturé pour les clics sur Google Shopping selon la méthode de paiement spécifiée dans votre compte AdWords.

Optimisation pour Google Shopping

Les listes de produits peuvent être sauvegardées sous format CSV. Vous pouvez optimiser votre liste de produits avec des titres informatifs sur chaque produit. Un grand nombre de descriptions brèves de chacun de vos produits peut vous aider à obtenir de meilleures positions au sein de la recherche de produits Google. Pour les PLA en particulier, une enchère de clic élevée et un flux de données fiables peuvent également mener à de meilleurs classements dans les images publicitaires qui se situent à côté des résultats de recherche Google.

Éléments du flux de données

Google définit clairement quelles informations doivent se trouver dans le flux de données des produits, afin que les produits puissent aussi être utilisés pour les PLA et affichés dans la recherche de produits. Les informations relatives au prix et la disponibilité sont des aspects très importants. Chaque produit doit être clairement identifiable avec un numéro de pièce fabriquant, un code EAN ou un numéro ISBN.

Si la liste de produits ne remplit pas ces conditions, le compte Merchant Center peut se voir bloqué. Il est donc recommandé de fournir à Google des données toujours actualisées et aussi claires que possible.

Les règles qui s’appliquent à toutes les publicités AdWords sont en général aussi valables pour les PLA. Drogues et armes ne peuvent pas être vendues sur Google Shopping. Si vous voulez utiliser Google Shopping à une échelle internationale, une attention particulière doit être portée aux règlements de chaque pays tels qu’ils sont publiés par Google. Des règles strictes s’appliquent par exemple en ce qui concerne la vente de médicaments : les pharmacies doivent fournir leur autorisation d’exercice à Google, en plus de l’inscription à un compte Google AdWords classique.

Critiques

Avec Google Shopping, le fournisseur de moteur de recherche a étendu son portefeuille de produits payants, et il se retrouve directement en compétition avec les autres portails et sites de comparaison de prix. Google a déjà reçu beaucoup de critiques quant à ses affichages très volumineux des PLA. En effet, les concurrents de Google estiment que Google exploite sa position de leader et défavorise les autres fournisseurs.

Depuis que Google a intégré un recherche de vols et offre un service de GPS gratuitement via Google Maps, les utilisateurs se détournent des autres portails et se fixent sur les offres nombreuses de Google. La mise à jour Hummingbird ainsi que les Knowledge Graphs améliorés renforcent encore plus la position de Google.

Google Shopping et le SEO

Quand Google Shopping était encore un portail de prix gratuit, les listes étaient utiles pour beaucoup de professionnels du SEO, car ils pouvaient par ce biais renforcer leur présence sur le web au sein de la recherche universelle. Une boutique qui présente ses produits sur Google Shopping bénéficiait ainsi d’une meilleure visibilité au sein des SERPs, sans frais supplémentaire.

Aujourd’hui, Google Shopping et Google AdWords ont vraisemblablement aucune influence sur la position dans les résultats de la recherche naturelle. Cependant, un effet SEO indirect est possible, comme avec n’importe quelle mesure SEA. En raison d’une publicité massive et exacerbée avec les PLA, les vendeurs du e-commerce peuvent s’assurer que leur marque ou leur shop est populaire. Ils peuvent obtenir de meilleurs résultats car les internautes tapent directement leur nom ou marque dans la barre de recherche, et cela produit une augmentation générale de leur trafic. La boutique peut même être de plus en plus perçue comme une marque par Google. Des online shops qui ne sont pas particulièrement connus ou alors encore nouveaux sur le marché peuvent rapidement obtenir plus d’importance avec les PLA, car ces derniers sont affichés de manière vraiment visible. Cependant, chaque distributeur devrait d’abord mesurer précisément le ratio entre coûts et bénéfices.

Catégorie