Head

Chaque fichier HTML comprend trois parties : le Document Type Definition, le head (en-tête) et le body (corps). Tandis que le body contient tout ce que le navigateur doit afficher, le head héberge, quant à lui, les données dites « d'en-tête », donc les meta données sur le document. Celles-ci décrivent le contenu du body, le résument et renvoient à d'autres sources ou relations avec d'autres documents.

Éléments SEO importants dans l'en-tête HTML

Il existe de multiples éléments intégrables dans l'en-tête HTML, avec des possibilités d'informations plus ou moins répandues. Les éléments suivants sont importants pour le SEO :

  • Meta titre : la balise titre définit la page entière et s'affiche sur Google dans les résultats de recherche. Sa longueur ne doit pas dépasser 70 caractères. Grâce à de différentes mises à jour Google, l'interprétation de la balise titre a progressivement changé. Des tests ont démontré qu'un nombre fixe de caractères n'est plus décisif pour juger si un titre va être raccourci. Au contraire, Google calcule la largeur en pixels de chaque lettre et additionne le tout sous forme d'une largeur totale. Si cette largeur en pixels excède un maximum, le titre sera raccourci et suivi de « ... ». En plus, il est conseillé d'intégrer le mot-clé principal de la page dans le meta titre.
  • Meta description : la longueur idéale de la meta description doit se trouver entre 260 et 300 caractères. Cet élément meta doit contenir le mot-clé et posséder un caractère commercial, car il s'affiche dans les résultats de recherche de Google.
  • Meta keyword : cet élément n'est presque plus employé par les moteurs de recherche.
  • Balise canonique : elle indique la véritable source d'une page copiée et peut être utilisée pour la gestion du contenu dupliqué.
  • Meta robots : montre au robot d’exploration comment il doit manipuler la page. Des valeurs possibles sont le noindex pour une interdiction d'indexation ou un élément follow/nofollow pour contrôler s'il doit suivre les liens sur la page.

Apparence dans les SERP

Certaines des indications susmentionnées, notamment le meta titre et la meta description, apparaissent dans les résultats des moteurs de recherche. Le meta titre est émis comme première ligne d'un résultat et est censé attirer l'attention des utilisateurs. La meta description, à l'inverse, s'affiche en dessous du lien menant au site Web. Si elle contient le terme recherché par l'utilisateur, celui-ci s'affichera en caractères gras. Il est donc primordial de placer aussi les mots-clés les plus importants dans la description. Essayez ici de trouver une formulation attirante et bien tournée ![1]

Le meta titre apparaît également en un autre point : si on ouvre une page dans le navigateur, il s'affichera dans l’onglet. Il est important que les 25 à 30 premiers caractères soient révélateurs, car les onglets ne peuvent normalement pas reproduire le titre en entier.

Erreurs éventuelles dans le head

Concernant la balise titre et la meta description, il est important de veiller à ce qu'elles n'apparaissent qu'une fois par page Web. Les meta informations comme la balise canonique et les meta robots doivent être adaptées aux données contenues dans le sitemap.XML, le fichier robots.txt et dans le fichier htaccess.

Certes, le meta keyword n'est plus utilisé pour l'évaluation des sites Web et de leur classement. Toutefois, on ne devrait pas en abuser pour le spam par mot-clé. Si le meta keyword est toujours entretenu, alors entre une et trois entrées suffisent largement. S'il s'agit d'un site de niche, jusqu'à six mots-clés peuvent se justifier.

Importance pour le référencement

Les données qui se trouvent dans le head d'un site Web sont extrêmement importantes pour le SEO. L'une des erreurs les plus graves est de remplir la meta description avec du contenu en double, ou de ne pas la remplir du tout. Pour les boutiques en ligne, les meta données constituent une possibilité pour ajouter du contenu supplémentaire[2]. Pour éviter le contenu en double, par exemple lorsqu'une page est atteignable via plusieurs URL ou lorsque des contenus sont repris par d'autres pages (avec la permission de l’auteur !), la balise canonique devient alors nécessaire[3]. Le meta robots est utilisée dans le head pour informer Google des sous-pages d'un site Web qui peuvent être indexées et celles qui ne doivent pas l’être. Ceci est particulièrement important pour exploiter de façon optimale le budget d’exploration d'un site Web.

Afin que certains types de données puissent être traités et exécutés avec l'application appropriée, un type MIME correspondant devrait toujours être indiqué dans l'en-tête du document.

Références

  1. Créer des meta descriptions efficaces – 7 exemples inspirants, Ryte Magazine, publié le 13.03.2017
  2. Une description produit parfaite, Ryte Magazine, publié le 25.07.2017
  3. Comment gérer le contenu dupliqué, Ryte Magazine, publié le 01.03.2018

Catégorie