Métamoteur


Au sens strict du terme, un métamoteur est un portail web et non pas un moteur de recherche. Il collecte les résultats de recherche fournis par différents moteurs de recherche pour un mot-clé ou une phrase en utilisant son propre algorithme. Ainsi, il ne faut pas utiliser chaque moteur de recherche de manière séparée pour obtenir les résultats de recherche souhaités.

Comment tout a commencé[modifier]

Le premier métamoteur, le MetaCrawler, a été développé par deux chercheurs américains de l’Université de Washington au début de l’année 1995. Un an plus tard, MetaGer lança un projet de centre informatique local pour la région de la Basse-Saxe, en Allemagne. Le métamoteur MetaGer est toujours en activité aujourd’hui. La consolidation du marché des moteurs de recherche au début des années 2000 a entraîné la conversion en métamoteurs de plusieurs moteurs de recherche authentiques, comme Excite ou Webcrawler.

Comment ça marche[modifier]

Si l’utilisateur saisit un terme de recherche ou une phrase dans l’emplacement de recherche d’un métamoteur et lance la fonction de recherche, la machine envoie la requête à de nombreux moteurs de recherche. Avant que le métamoteur n’affiche un résultat, les serveurs doivent patienter pour obtenir la réponse de chaque moteur de recherche interrogé. Dans certains métamoteurs, la liste de résultats continue d’être alimentée en résultats depuis les autres moteurs de recherche.

Selon les paramètres activés, la métarecherche suit certaines lignes directrices en ce qui concerne la présentation des résultats. Par exemple, les résultats peuvent être compilés en fonction de la popularité des moteurs de recherche interrogés. Une liste pré-évaluée des résultats peut également être transmise. Un métamoteur s’attache également à filtrer les duplicatas et les doublons, afin qu’une URL n’apparaisse pas deux fois dans la liste des résultats de recherche.

Beaucoup de métamoteurs, comme MetaGer, vous permettent même de sélectionner les moteurs de recherche à interroger pour une métarecherche : vous pouvez ainsi influencer les résultats de recherche ou les adapter à vos besoins.

Avantages des métamoteurs[modifier]

Pour les internautes, les métamoteurs présentent l’avantage d’exécuter simultanément une requête de recherche sur plusieurs moteurs de recherche en même temps. Les résultats sont affichés dans une structure uniforme. En plus des économies de temps, les métamoteurs offrent la possibilité d’utiliser des moteurs de recherche généralement moins connus. On peut donc découvrir des sites web qui pourraient ne pas avoir été trouvés avec la même requête de recherche au sein d’un moteur de recherche standard.

Variations[modifier]

Au sens large du terme, les sites de comparaison ou les portails qui couvrent des sujets spécifiques sur le web peuvent également être considérés comme des métamoteurs. C’est ce qu’on appelle la recherche verticale. Si vous recherchez des informations spécifiques, vous pouvez obtenir des actualités pertinentes de sites d’actualités et juste avec un mot-clé, en particulier avec la recherche Google News. De même, si vous souhaitez acheter quelque chose via Internet, vous pouvez trouver le fournisseur avec le meilleur prix pour le produit désiré avec un moteur de recherche de comparaison de prix. Le sujet de la recherche verticale sera dans ce cas "shopping". Cependant, les métamoteurs ne doivent pas être confondus avec les répertoires de liens ou les hubs de liens.

Exemples de métamoteurs[modifier]

  • Ixquick : Ixquick est un métamoteur hollandais qui traite anonymement les requêtes de recherche et présente les résultats avec un système d’étoiles. Plus l’entrée possède d’étoiles, plus le résultat sera évalué de façon visible par le métamoteur. Une caractéristique intéressante d’Ixquick sont les différents paramètres ajustables, notamment au niveau de la recherche avancée, un affinage des résultats performant et une limitation aux serveurs européens.
  • Metager : métamoteur allemand développé par SUMA e.V. en collaboration avec l’université de Hanovre. Les recherches sont aussi anonymisés par ce service. Sa particularité est l’associateur web, qui affiche les termes sémantiquement similaires à la requête de recherche en cours, ainsi que le code de recherche qui présente le code source ouvert.
  • Metacrawler : métamoteur qui combine les sources nationales et internationales, tout en proposant une recherche professionnelle.
  • Yabadoo : métamoteur allemand qui mène des recherches anonymes depuis plus de dix sources différentes.
  • Zoo : ce métamoteur a été créé par la même entreprise que Dogpile (InfoSpace LLC) et se présente comme une autre interface de la même technologie. Webcrawler et Webfetch appartiennent aussi à InfoSpace.

Métamoteurs pour le référencement[modifier]

Les métamoteurs peuvent être utiles au référencement de plusieurs façons. Lorsque vous recherchez des sujets et des textes spécifiques, vous avez un accès rapide et facile aux moteurs de recherche spécialisés avec un métamoteur. D’autre part, les métamoteurs peuvent vous aider à optimiser les mots-clés, car ils présentent généralement une très grande diversité de sites web par rapport à un sujet ou un mot-clé en particulier. De cette façon, des synonymes possibles ou des combinaisons de phrase significatives concernant un mot-clé spécifique peuvent être découverts plus facilement. Un effet secondaire et non connu des métamoteurs est de plus l’économie de temps réalisée, car de nombreux moteurs de recherche n’ont pas besoin d’être manuellement identifiés et ouverts.

Liens web[modifier]