Microsite


Un microsite, aussi appelé « web-microsite », est un site web auxiliaire avec des liens indépendants et une adresse qui est normalement accessible depuis un site web plus grand. D’ordinaire, le microsite est relié à un site plus grand de par son sujet, mais il se concentre sur un ou plusieurs points plus spécifiques.

Des exemples pertinents peuvent être la présentation d’un type de produit donné, d’une campagne particulière ou d’un événement. Les microsites possèdent une URL séparée et peuvent aussi fonctionner indépendamment. Ils sont optimisés pour des mots-clés spécifiques et connectés au moyens de backlinks vers la page principale ou vers un domaine d’entreprise plus large. Au contraire des doorway pages, qui sont illégales, les microsites fournissent absolument un contenu de valeur informative aux utilisateurs.

600x400-microwebsite-fr-01.png

Buts et fonctions[modifier]

Les microsites possèdent d’importants avantages pour le marketing online. Ils répondent aux utilisateurs sur des sujets des spécifiques, par exemple le prix d’une promotion spéciale pour un certain modèle de smartphone ou une exposition actuelle dans un musée. Vous pouvez attirer l’attention des visiteurs sur des campagnes marketing individuelles, sur des formulaires de commandes ou d’inscription, et ainsi augmenter la conscience de ces utilisateurs.

Les utilisateurs ne sont plus dérangés par d’autres informations ou choix sur les microsites. Les microsites reçoivent souvent plus de visiteurs que le site opérateur. Ils sont plus souvent trouvés par les visiteurs qui ont déjà recherché un objet bien spécifique. Au moyen des liens, les visiteurs peuvent être aussi redirigés vers le site principal, qui est plus général, comme par exemple une fabrique de téléphones ou le musée en question. Ces sites plus généraux peuvent d’ailleurs par ce biais gagner encore plus de clients. Un microsite est un outil de marketing particulièrement utile quand un produit ou une action en particulier sont plus connus que le site web de la compagnie.

Certaines entreprises utilisent les microsites pour l’optimisation de leur référencement. Des microsites plus petits mais aussi optimisés du point de vue de leurs mots-clés sont censés produire de meilleurs classements, surtout quand le site de l’entreprise en question n’est pas assez optimisé. Mais on peut aussi se demander s’ils sont en capacité de remplir complètement cette mission. Dans tous les cas, pour un bon référencement, les microsites ont aussi besoin de textes appropriés et d’un contenu informatif, au lieu d’une distribution hasardeuse des mots-clés.

Historique[modifier]

Peu de temps avant le passage à l’an 2000, les premiers microsites font leur apparition sur la toile. Pour des campagnes de marketing interactives et ciblées, les sites web plus grands étaient souvent trop encombrants. Ainsi, il devint évident que construire des sites auxiliaires plus petits pour des promotions spéciales pouvait aider à un chargement plus rapide. Un des premiers microsites à voir le jour et qui fit sensation dans le monde entier fut érigé par Burger King pour sa campagne subordonnée « Chicken », en 2004, qui visait à promouvoir un hamburger au poulet. Cette petite page avec le poulet, que les utilisateurs pouvaient directement commander dessus, a été cliquée plus de 750 000 fois. D’autres entreprises ont rapidement pris le pas, et certaines ont aussi générés des succès encore plus grands. Aujourd’hui, les microsites se trouvent partout.

Limites[modifier]

L’expérience dans le marketing online a montré que les microsites peuvent aussi porter les utilisateurs à confusion s’ils redirigent directement loin du site principal et vers leur propre URL. Cette dernière peut en effet être composée d’une orientation et d’un design différents, et les utilisateurs pourraient ne pas les reconnaître. Dans le même temps, de nombreux microsites manquent aussi d’un chemin d’accès clair qui mène au site principal.

Des experts de la sécurité en ligne ont aussi exprimé des critiques. Selon eux, les utilisateurs ne se sentent pas assez sécurisés contre les virus et les spams qui pourraient surgir sur des petites pages auxiliaires sans le domain authority d’un site web plus large. Certains utilisateurs pourraient en conséquence éviter les microsites.

Le coût d’un microsite, de son design à son template CMS, en passant par son entretien, peut être sur le long terme relativement élevé. En principe, cela ne devrait pas excéder les bénéfices publicitaires qui ont été réalisés grâce à cette pratique.

Si vous utilisez un microsite pour l’optimisation de votre référencement, vous pourriez être déçu. Des facteurs, tels que l’autorité et la crédibilité d’un site web, sont des facteurs plus importants qu’un nombre pur et simple de visiteurs. Il faut être très attentif à ne pas tirer des microsites la plupart de son trafic et de ses liens retours. Les microsites jouent sont plutôt nécessaires au bon classement de la page principale d’une entreprise.

Liens web[modifier]