OPR


OPR est l’acronyme de OnPage Rank (classement du on-page) et fait référence à la valeur de la pertinence d’une page à l’intérieur de l’architecture d’un site web.

Informations générales[modifier]

Les moteurs de recherche évaluent chacune des pages d’un domaine en fonction de nombreux critères. En ce qui concerne Google, l’entreprise déclare avoir recours à plus de 200 critères. L’un d’eux est ce que l’on appelle le PageRank, une valeur propre à Google qui inclut le nombre et la qualité des renvois externes dans l’évaluation des pages web.

Cette valeur est complétée par bien d’autres facteurs de classement, qui sont d’ailleurs toujours le sujet de discussions animées dans le cadre des stratégies de référencement. Différents outils d’analyse doivent ici garantir davantage de clarté et fournir aux exploitants des sites web les outils adéquats pour pouvoir être évalués grâce à leurs pages et à ce que l’on appelle les Top Pages. Le OnPage Rank est l’une de ces valeurs importantes qui révèle la performance d’un site web sur la base de nombreux indicateurs-clés de performance. En ce qui concerne cet indicateur, l’accent est mis sur les pages inférieures, qui permettent ainsi d’optimiser le classement en interne.

Importance pour le référencement naturel[modifier]

Ce n’est pas toujours la page d’accueil d’un site web qui reçoit le plus de clics, que ce soit dans le cadre d’une recherche naturelle ou d’une recherche payante ou bien même à l’intérieur de l’architecture du site. Certaines sous-pages peuvent servir de pages d’entrée vers un site, notamment dans le cas de catégories principales qui représentent la majeure partie d’un portefeuille. La structure des renvois de liens en interne est ici déterminante puisque c’est ainsi que certaines pages doivent être mises en évidence afin de faire l’objet de renvois. De même, c’est ainsi que le flux du jus de référencement peut être géré.

Les structures de renvois internes doivent dans tous les cas être configurées pour aider l’utilisateur et permettre une navigation fluide. Il est également question ici de ne pas faire obstacle au flux du jus de référencement, ce qui est par ailleurs aussi valable pour les robots d‘indexation des moteurs de recherche. Selon la position actuelle dans l’architecture de l’information, certaines pages pertinentes doivent pouvoir être accessibles. Il s’agit de mettre à disposition des pages qui ont un rapport thématique ou utile avec l’élément que consulte l’utilisateur[1]

Le OnPage-Rank évalue la pertinence d’une page notamment en tenant compte des renvois en interne. Il est possible d’utiliser d’autres moyens et outils afin d’augmenter cette valeur de façon ciblée dans la structure. Dans le cadre de la recherche naturelle, les sitelinks, rich snippets et d’autres distinctions minimes peuvent servir à renforcer une page pour qu’elle génère plus de clics. Il convient de ne pas non plus négliger les mentions générales de balises de titre, URL et métadonnées.

Dans le cadre de la recherche payante, il est possible d’augmenter le nombre de clics via des annonces sur des sous-pages ou certains mots-clés. Les landing pages, qui renvoient vers des sous-pages, sont mises à profit afin de promouvoir un tel site web. Bien sûr, de nombreux autres facteurs tiennent également un rôle important, tels qu’un contenu de qualité et des mentions visant à faciliter le référencement naturel ou encore la fréquence de l’utilisation des mots-clefs correspondant à son propre site Internet ainsi qu’à d’autres (cf. TF-IDF). Si l’on souhaite réaliser des liens vers des pages inférieures de source extérieure, il existe de nombreuses possibilités. Le OPR est ici très utile : il permet en effet d’identifier les pages qui manifestent le meilleur potentiel d‘optimisation.

Référence[modifier]

  1. On-Page Factors. moz.com.

Lien web[modifier]