Optimisation mobile


L’optimisation mobile se réfère aux mesures qui visent à optimiser l’affichage et l'utilisation de contenus web sur les appareils mobiles. Depuis que cette optimisation pour appareils mobiles (smartphones ou tablettes) a contribué à améliorer l’accessibilité, Google a adopté cette dernière parmi ses facteurs de classement.[1]

Contexte[modifier]

Comme le montrent les statistiques en Allemagne et dans d’autres pays, l’usage des smartphones et des tablettes pour surfer ou faire du shopping en ligne ne cesse d’augmenter. Il est donc logique que les webmasters et les gestionnaires des online shops se concentrent aussi à optimiser leurs pages web pour l’Internet mobile, afin d’offrir à leurs utilisateurs la meilleure compatibilité mobile. Particulièrement dans le e-commerce mobile, (en utilisant un smartphone ou une tablette pour faire du shopping), l’accessibilité devient de plus en plus importante. En effet, il n’y a pas seulement les contenus qui sont optimisés pour les appareils mobiles qui sont importants, mais aussi les optimisations sur les options de paiement.

Aspects de l'utilisation de l’internet mobile[modifier]

Lorsqu'un utilisateur surfe sur le web mobile, différentes conditions s'appliquent :

  • le visiteur ne navigue pas avec la souris, mais via l'écran tactile ou l'entrée vocale
  • l'affichage est significativement plus petit
  • de nombreux périphériques mobiles ne peuvent généralement pas afficher Flash ou Java
  • la connexion Internet est généralement plus lente (jusqu'à ce que la 4G soit disponible à grande échelle)

Optimisation mobile pour un site web[modifier]

De manière générale, qui veut optimiser son site web pour les appareils mobiles a deux options viables :

  • Programmer son site et toutes ses options dans un design réactif : les contenus web, tels que les fenêtres, les éléments du texte, et les cadres, s’adaptent automatiquement à la taille de l’écran. Cela ne fait donc pas de différence si l’utilisateur surfe avec une tablette de 10 pouces ou un smartphone avec un écran de 4 pouces. L’inconvénient avec le design réactif réside dans le fait que tous les contenus ne peuvent pas être adaptés à toutes les tailles d’écran sans subir quelques pertes.
  • Une autre version de la page est spécialement créée pour un contenu mobile : le contenu doit être transféré vers un lien URL mobile. Déplacer tout le contenu accessible depuis un ordinateur vers un lien URL mobile est cependant difficile et requiert des compétences préalables.

600x400-mobileoptimierung-fr-01.png

Optimisation mobile pour un site web[modifier]

Dans la pratique, la seconde option ressemble à cela :

Version ordinateur

http://www.thepage.com

Page internet mobile

http://mobile.thepage.com

ou

http://m.thepage.com

La troisième option est un mix entre un site internet mobile et une version ordinateur. Le site internet mobile est à la base une version réduite. Cependant, cela est de moins en moins utilisé car les utilisateurs qui employaient leur tablette ou leur téléphone obtenaient en général une accessibilité plus faible.

L’optimisation mobile est particulièrement essentielle pour les entreprises qui créent leur site web en se basant sur le concept du « mobile first » (tout mobile).

Erreurs fréquentes dans l’optimisation mobile[modifier]

Des erreurs évitables sont souvent commises au cours de l’optimisation mobile :

  • Les vidéos ne peuvent pas être visionnées. Celui qui veut également optimiser les vidéos pour un appareil mobile devrait s’assurer qu’elles remplissent les conditions préalables de base à leur diffusion via un logiciel, ou qu’elles détiennent les autorisations nécessaires. Par exemple, il est préférable de choisir un format de vidéos qui est adapté à tous les appareils. Il est aussi recommandé de travailler d’après les standard HTML5 ou de créer des transcriptions vidéos dans le cas où elles ne fonctionneraient pas.
  • Publicités interstitielles qui demandent le téléchargement d’une application : si elles ne sont pas correctement installées, les contenus mobiles ne pourront généralement pas être indexés efficacement par Google et les autres moteurs de recherche. Les bannières publicitaires sont recommandées comme alternative.
  • Erreur avec une redirection : dans le cas de deux versions URL pour l’appareil mobile et la page ordinateur, les redirections doivent être programmées correctement. Autrement, l’utilisateur recevra un message d’erreur ou atterrira sur une mauvaise page après avoir cliqué sur l’URL. Avant de mettre en place une version mobile, les techniciens doivent donc établir un plan précis de redirection. En outre, les versions mobiles doivent se référer à l'URL de l'ordinateur d'origine via rel=alternate.
  • Les appareils mobiles qui ne sont pas reconnus : lorsqu’un document ou autre doit être téléchargé, l’utilisateur doit aussi être questionné et donner son autorisation pour le téléchargement. La plupart des navigateurs mobiles font l’impasse sur cette demande.
  • Fichiers téléchargés très lourds : la taille du fichier pour une version mobile joue aussi un rôle crucial dans l’optimisation mobile. Depuis que la bande passante n’est pas toujours suffisante quand on surfe sur un réseau mobile, il est important de conserver un site internet « léger », et par exemple de travailler avec des images plus compressées.

Tuyaux et astuces pour une bonne optimisation mobile[modifier]

De nombreux éléments d’optimisation peuvent à l’inverse résulter des erreurs susmentionnées. Les voici listés ci-dessous de façon non-exhaustive:

  • Externalisation du CSS et du Javascript, afin d’améliorer la vitesse de chargement.
  • Optimisation et compression des images
  • Personnalisation des pages principales sur les écrans plus petits
  • Ajustement de la police, de sorte à ce que les textes soient aussi lisibles sur des petits écrans
  • Limiter les multimédias, dans la mesure où les animations supplémentaires et les fichiers de sons nécessitent un temps de chargement plus long
  • Éviter les menus déroulant dans la navigation

Après la mise en place et l’exécution du site internet mobile, la fonctionnalité doit d’abord être testé à l’aide d’un simulateur. Il existe des outils différents qui peuvent être utilisés à cet effet. Le simulateur Startmobile.de, une initiative de Google, est l’un d’entre eux.

Importance pour le SEO[modifier]

L’optimisation mobile est devenue une part importante du SEO. Non seulement la navigation mobile est devenue de plus en plus fréquente, mais elle peut être aussi observée avec l’effet du phénomène du second écran. Depuis que Google promeut parallèlement l’optimisation du contenu mobile avec l’assistance de Google Search Console et qu’il a été confirmé que la compatibilité mobile d’un site web est prise en compte depuis le mois d’avril 2015 dans les facteurs de classement, l’optimisation mobile devrait être aussi importante que l’optimisation pour les ordinateurs. Dans certains secteurs et segments, il peut même être utile de poursuivre la stratégie Mobile First et de procéder conformément au principe de Progressive Enhancement, qui prévaut que le contenu est successivement adapté aux possibilités techniques du périphérique de sortie.

En 2016, Google a de nouveau confirmé que la direction des appareils mobiles joue un rôle important. Le groupe de moteurs de recherche a défini l'indice mobile comme l'indice principal du moteur de recherche.

Parallèlement, d'autres options d'optimisation mobile telles que les pages mobiles accélérées sont possibles. Il s'agit de chargement presque en temps réel de sites web mobiles qui ont un code source très simplifié et sont livrés via des CDN.

Avec les Progressive Web Apps, une autre option est disponible pour optimiser le contenu web pour les appareils mobiles. Ce faisant, les pages web sont presque utilisables en tant qu'applications natives et donc même plus faciles à utiliser pour les utilisateurs mobiles.

Test d'optimisation pour les appareils mobiles[modifier]

Google offre aux webmasters la possibilité de vérifier si leurs sites web sont optimisés pour les appareils mobiles. L'outil est gratuit et peut être ouvert ici : https://search.google.com/search-console/mobilefriendly

Référence[modifier]

  1. Changes in rankings of smartphone search results, ouvert le 26.09.2017

Lien web[modifier]

Google va plus loin : l’index mobile devient l’index principal du moteur de recherche, Ryte Magazine, ouvert le 26.09.2017