Page impressions

Le page impressions (ou aussi vues ou impressions par page, abrégé « PI ») est un terme utilisé dans la web analytique. Il indique l’affichage ou la vue d’un document HTML complet dans un navigateur. Le PI est aussi souvent appelé « contact ». Si un certain nombre de PI est enregistré, ce n’est en général pas attribué à un seul utilisateur spécifique. Un utilisateur peut regarder plusieurs pages et donc créer plusieurs page impressions. Comme il n’est pas possible d’établir un vrai constat sur le comportement d’un utilisateur spécifique à l’aide du page impressions (il s’agit en effet d’une analyse quantitative), des métriques telles que le visiteur unique sont préférées comme bases de l’analyse du trafic dans le contexte d’une analyse web de qualité. Le page impressions joue tout de même un rôle, notamment en termes de prix ou d’affichages publicitaires sous forme du CPM.

Contexte

Lorsqu’un navigateur requiert un site web, il charge le document HTML correspondant depuis le serveur. À ce moment, cette visite est enregistrée en tant que page impressions dans le fichier enregistré du serveur. Le page impressions peut aussi être généré par des visites automatiques. Ainsi, les robots d'exploration et les êtres humains peuvent produire des impressions et une réelle distinction des deux peut être mise en place au moyen d’une analyse des sources visiteur ou des noms de domaines.

600x400-PageImpressions-fr-01.png

Importance dans la publicité

Le page impressions joue un grand rôle dans le marketing digital, notamment dans le planning média ou publicitaire. Un modèle de paiement pour le coût pour mille (CPM) est pris comme base pour la facturation. Quelqu’un qui achète du trafic paie une certaine somme pour 1 000 impressions de publicité, ou simplement pour mille impressions. C’est aussi simplement appelé « ad impressions ».

Cependant, en considérant que les utilisateurs voient aussi la publicité affichée pendant le chargement complet d’une site, les appellations « page impressions » et « ad impressions » peuvent être utilisées de manière interchangeable. Toutefois, vous pouvez obtenir de multiples ad impressions par page impressions en raison des nombreuses possibilités techniques.

Quand un annonceur achète une bannière publicitaire, il choisit la qualité et le type de réseau publicitaire, mais le CPM demeure la plupart du temps le facteur quantitatif qui prime dans la recherche de couverture médiatique. Si certains objectifs de conversion sont mis en place au moyen de la publicité, le page impressions ne doit pas monopoliser l’attention du marketeur, mais plutôt se concentrer le targeting et retargeting. Alternativement, les campagnes d’affichage se concentrent plutôt sur le CPA (coût par acquisition) ou la performance.

Impressions avec Google AdWords

Si vous choisissez des affichages publicitaires avec Google AdWords ou Bing Ads, ils se basent aussi sur le modèle du CPM, c’est-à-dire que vous payez par nombre de page impressions. Pour des placements publicitaires ordinaires basés sur le clic, le page impressions joue aussi un rôle indirect, à savoir dans le calcul du taux de clics. Dans ce cas, on calcule le ratio du nombre de textes publicitaires superposés sur le nombre de clics réels. C’est la même procédure qui s’applique pour le PLA (Product Listing Ads). Si une certaine publicité est affichée 100 fois pour un mot-clé précis sur le côté des SERP, mais seulement cliquée une fois, le taux de clics est de 1%.

Page impressions et référencement

À des fins d’optimisation de son référencement, le page impressions peut donner des indications si un site web est finalement visité ou pas du tout. En le combinant avec le taux de rebond et la durée de visite, vous pouvez avoir une impression de l’attractivité de votre contenu web pour vos utilisateurs. Les robots et autres vues automatiques doivent être exclus de l’analyse : c’est un prérequis essentiel pour une analyse significative.

Si un nombre de page impressions augmente de façon peu naturelle, on peut suspecter un accès automatique qui peut être géré avec les mesures appropriées, comme par exemple l’exclusion au moyen du robots.txt.

Lien web

Que sont les impressions, les clics et la position ?, support.google.com, ouvert le 22.09.2017

Catégorie