Paiement mobile


Le paiement mobile est une composante du commerce mobile ainsi que de l'ensemble du commerce de détail. Il désigne le traitement des paiements sans espèces via un appareil mobile doté d'une connexion Internet. Le paiement mobile est considéré comme le moyen de paiement sécurisé de l'avenir. L'infrastructure de paiement par smartphone est en constante évolution, notamment par le test de différents concepts dans le monde entier.

Contexte[modifier]

Depuis les années 1990, l'utilisation du téléphone mobile n'a cessé de croître dans le monde entier. Alors que le téléphone mobile était initialement utilisé principalement pour téléphoner et envoyer des SMS, la fonctionnalité des nouveaux smartphones s'est rapidement développée : il n’y a aujourd’hui rien de plus normal que de surfer sur le Web au moyen de son téléphone portable.

Depuis que les smartphones et les téléphones mobiles sont devenus des produits de consommation courante, il est devenu évident qu’ils pouvaient être aussi utilisés pour le paiement. Différentes entreprises du monde entier ont commencé à développer différents concepts et méthodes de paiement mobile. Dès le début de l'ère de la téléphonie mobile, les premiers pas ont été faits dans le domaine du paiement mobile. Par exemple, les clients pouvaient par exemple acheter des sonneries ou des jeux mobiles avec leur appareil directement auprès de leur fournisseur de téléphonie, l’achat était ensuite réservé sur leur facture mensuelle.

Premiers pays utilisant le paiement mobile[modifier]

Ceux qui pensent que le paiement mobile se développe le plus fortement dans les pays occidentaux ont tort. Ce sont principalement les pays en voie développement et émergents qui paient le plus aujourd'hui avec des téléphones mobiles ou des smartphones. Un exemple célèbre est le système M-Pesa en Afrique de l'Est, qui est maintenant utilisé par plus de 30 millions d'utilisateurs pour effectuer des achats sans espèces dans les stations-service ou les supermarchés avec leur téléphone portable[1].

Systèmes et fonctions[modifier]

Le paiement mobile fait principalement référence au processus de paiement à l'aide d'un appareil mobile. Il peut cependant aussi être utilisé à des fins d’authentification. En raison de la grande diversité des développements, il existe différentes fonctionnalités dans le paiement mobile.

  • 'Paiement mobile sur Internet

Ici, l'utilisateur visite une boutique en ligne et traite le paiement de manière conventionnelle via sa carte de crédit ou un fournisseur de paiement. Pour faire ses courses, cependant, il n'utilise que son smartphone ou sa tablette.

  • En magasin

Dans les régions industrialisés, certains pays ainsi que des sociétés Internet telles que Google, PayPal et Apple développent leurs propres solutions de paiement mobile en coopération avec des banques et des fournisseurs de services financiers. Une norme européenne pour le paiement mobile "SEMOPS" est depuis plusieurs années en cours d'élaboration. Lorsque vous payez des biens ou des services avec un smartphone, différents protocoles sont utilisés. Alors que certains systèmes fonctionnent de telle manière que l'utilisateur scanne un code QR pour le paiement et est ensuite dirigé vers la page de paiement, d'autres systèmes fonctionnent avec la technologie NFC et les procédures PIN/TAN. Les fournisseurs sont par exemple MPass, Veropay ou Yapital. Comme alternative, le standard radio iBeacon d'Apple peut être utilisé.

  • Applications et abonnements

Lors de l'achat d'applications ou d'abonnements à des pages d'information ou à des journaux en ligne, les smartphones peuvent retracer l'ensemble du processus de paiement. Selon l'opérateur, la facturation peut également s'effectuer via la facture mensuelle de téléphonie mobile.

Paiement mobile avec NFC[modifier]

NFC est l'abréviation de Near Field Communication, un système qui est utilisé pour échanger des données entre des appareils mobiles sur de très courtes distances sans établir de contact physique entre les appareils concernés. Le NFC est souvent utilisé dans les domaines des services bancaires mobiles et de la billetterie mobile et est partiellement normalisé en tant que norme internationale ISO.

Informations générales[modifier]

La NFC a été fondée en 2002. NXP Semiconductors et Sony se sont associés pour développer un format permettant un transfert de données rapide et facile sur de très courtes distances. La norme NFC est actuellement promue par le Forum NFC. Plus de 100 entreprises membres s'y sont retrouvées, élaborant l'architecture de base et les spécifications techniques pour faire du NFC une norme internationale. La NFC est aujourd’hui utilisée dans de nombreux pays pour payer de petits montants, en général jusqu’à 30€.

Fonctionnalités[modifier]

Le principe de la technologie NFC est l'induction : deux sources d'induction sont couplées. L'une, l'initiateur, envoie un champ magnétique à haute fréquence à l'autre source d'induction, la cible. Le débit de données peut atteindre 424 kbit/s ; la portée maximale dépend du système, mais ne dépasse généralement pas 20 cm. Dans la pratique, les initiateurs et les cibles peuvent se connecter, ce qui constitue un avantage important par rapport aux systèmes RFID qui ne peuvent transmettre des données que dans un seul sens, les rôles de l'émetteur et du récepteur étant définis.

Néanmoins, le NFC est compatible avec la RFID, car la communication en champ proche est basée sur des systèmes RFID. L'interchangeabilité de l'émetteur et du récepteur rend le NFC très intéressant pour la transmission de données sur de courtes distances - et est donc largement protégé contre tout accès non autorisé. Cependant, les domaines d'application de la NFC ne se cantonnent pas seulement aux services bancaires ou au mobile ticketing (action de réserver des billets de spectacle, de cinéma ou autre via un smartphone).

La NFC s’applique en effet dans de nombreux autres domaines : accès par carte à puce à un édifice, cartes de clients, récupération d'informations sur certains produits... Sur la plupart des smartphones, cette technologie est déjà très souvent intégrée, mais son utilisation demeure relativement loin derrière l’utilisation de la technologie Bluetooth.

Avantages du paiement mobile[modifier]

Payer avec un smartphone présente de nombreux avantages :

  • méthode plus hygiénique que l'argent liquide ou une carte
  • moins d’opportunités de vol
  • pas de monnaie contrefaite
  • très bonne aptitude pour les personnes aveugles
  • aucun espace séparé requis (comme un portefeuille, etc.)
  • meilleure vérifiabilité des transferts d'argent

Inconvénients du paiement mobile[modifier]

Bien que les avantages du paiement mobile l'emportent nettement sur les inconvénients pour ses adeptes, certains inconvénients peuvent aussi être recensés :

  • le paiement anonyme est impossible
  • augmentation du temps consacré au paiement
  • plafond plus bas lors du paiement
  • interrogation de l'inventaire possible uniquement par connexion bancaire directe
  • annulation plus compliquée dans le cas d'un échange ou d'un retour
  • applicable uniquement avec de l’énergie (ex : batterie de téléphone)

Protection des données[modifier]

De nombreux utilisateurs hésitent encore à payer par smartphone. Leurs préoccupations sont bien entendues permises, car les fournisseurs de paiement pour le paiement mobile collectent des données à chaque transaction, qui peuvent être utilisées à des fins publicitaires ou statistiques en fonction de l'interprétation des conditions générales de vente. Les utilisateurs doivent donc s'informer avant l'inscription à l'un des services sur les conditions relatives à la protection des données.

Importance pour le marketing mobile[modifier]

L'évolution actuelle du paiement mobile est en grande partie due à la technologie NFC. Si certains consommateurs européens peuvent demeurer sceptiques, l'intégration des systèmes NFC représente à long terme une solution innovante dans le secteur du micropaiement. Les entreprises qui s'y fient offrent à leurs clients un moyen simple et pratique de payer de petites sommes par téléphone mobile. Cela peut se traduire par un gain d'image dans le marketing mobile et est également un facteur qui contribue à une grande facilité d'utilisation - même si les appareils correspondants doivent d'abord être disponibles et que divers aspects liés à la sécurité nécessitent encore certaines clarifications.

Référence[modifier]

  1. Mobile banking : une success-story nommée M-Pesa

Lien web[modifier]

Paiement sans contact mobile : où en est-on en France ? (Apple Pay, PayLib…)