Pixel espion

Un pixel espion (aussi appelé pixel 1x1 ou balise pixel) est un graphique mesure 1x1 pixel qui est téléchargé pendant qu’un utilisateur visite un site web ou ouvre un e-mail. Il est utilisé pour suivre les activités d’un utilisateur. Un pixel espion peut aussi être utilisé par les annonceurs pour acquérir des données statistiques pour le marketing digital, l’analyse web ou le marketing e-mail. Ces informations peuvent être aussi utilisées à des fins différentes via l’analyse des fichiers journaux, comme par exemple des opérations de retargeting.

600x400-TrackingPixel-fr-01.png

Fonctions du pixel espion

Un pixel espion est un graphique qui possède généralement les dimensions de seulement 1x1 pixel. Ce graphique si petit qu’il peut difficilement être vu par les visiteurs d’un site ou les destinataires d’e-mails. Dans le but de rester invisibles, ces pixels espions sont partiellement ou totalement transparents ou encore camouflés dans l’arrière-plan coloré d’un site web. Les utilisateurs ne sont normalement pas supposés voir ce pixel espion. Ils sont en général plutôt concentrés à effectuer l’action pour laquelle ils se sont dirigés sur ce site plutôt qu’à télécharger le pixel espion.

Les pixels espions peuvent avoir cette apparence au sein du code source :

<img src=“Tracking Pixel URL” style=“position:absolute; visibility:hidden”>
<img src=“Tracking Pixel URL” style=“display:none”>
<img src=“Tracking Pixel URL” width=“0” height=“0”>

L’URL d’un pixel espion mémorise son emplacement sur le serveur. Quand un utilisateur visite un site web, l’image possédant la balise "img" est téléchargée depuis le serveur. Des propriétés optiques telles que la visibilité, la dissimulation ou une très petite taille sont utilisées au sein de ce style d’attribut.

Utiliser un pixel espion : procédure

Le gestionnaire d’un site web ou le mandataire d’un e-mail publicitaire ajoute le pixel espion en ajoutant un code dans le code HTML d’un site ou d’un e-mail. Ce code contient un lien externe qui relie au serveur du pixel. Si un visiteur surfe sur une page, le code HTML est traité par le client, c’est-à-dire l’utilisateur du navigateur. Le navigateur suit le lien et ouvre le graphique (invisible). Cette action est enregistrée et notée dans les historiques du serveur.

En complément, de nombreuses d’informations à propos de l’utilisateur sont aussi transmises en utilisant cette méthode. Dans une certaine mesure, la combinaison avec un script de type Java est nécessaire afin de collecter les informations relatives au système d’exploitation ou au type de navigateur :

Les données suivantes peuvent être recueillies et analysées à l'aide d'un pixel de suivi :

  • Le système d’exploitation employé (donne les informations sur l’usage d’appareils mobiles)
  • type du site web ou utilisation mail, comme par exemple avec un périphérique mobile.
  • Le client utilisé, comme par exemple un programme email ou un navigateur
  • La résolution d’écran du client
  • Le temps de lecture d’un e-mail ou le temps de visite d’un site web
  • Les activités réalisées sur un site web pendant une session (en utilisant plusieurs pixels espions)
  • Les adresses IP (donnent des informations sur le fournisseur d’accès internet et la localisation)

Critiques

Les pixels espions sont souvent critiqués au niveau de la protection des données car ils collectent des données compréhensibles au sujet de l’utilisateur sans que ce dernier en soit informé. En autorisant le transfert d’informations sans un consentement quelconque, car ils ne sont pas identifiables à l’œil nu ou même visibles, l’utilisateur de base n’a aucune idée sur la signification de ce petit graphique. Les critiques affluent : en utilisant des pixels espions qui enregistrent le parcours de l’utilisateur, la vie privée de ce dernier est en effet atteinte. Le transfert de l’adresse IP permet aussi l’association d’informations sur Internet, comme par exemple un profil sur un forum ou sur un réseau social.

Les pixels espions facilitent également le rôle des spammeurs. Ces derniers peuvent intégrer des pixels espions dans leurs mails spams afin de déceler si une adresse e-mail est valide ou non. Si le destinataire ouvre le mail et donc télécharge automatiquement le pixel espion, le spammeur reçoit une confirmation sur l’authenticité de cette adresse mail. Et il en résulte une recrudescence d’envois de spams.

Avantages des pixels espions

Ce sont principalement les opérateurs web, les professionnels du SEO et les mandataires d’e-mails qui bénéficient de l’usage des pixels espions, car ils peuvent en retirer des informations qui peuvent les aider à améliorer leurs offres en ligne, les faire paraître plus sympathiques aux utilisateurs et adapter leurs offres aux types et aux versions du navigateur le plus utilisé.

Les pixels espions représentent même plus d’avantages que la mémoire cache des navigateurs, car l’accès de ces derniers est encore compté. Si un script Java est utilisé, encore plus d’informations peuvent être collectées. Elles incluent la résolution d’écran, l’usage des plug-ins, le soutien du navigateur à certaines technologies, etc. Il devient donc possible de différencier les utilisateurs des robots, et aussi de créer des profils d’utilisateurs. L’adresse IP, visitée par un utilisateur précis, et les possessions de cet utilisateur peuvent être utilisées afin de recréer son parcours de navigation. Cependant, le pixel espion dessine seulement la base. Des pratiques technologiques plus avancées, majoritairement réalisables uniquement par des spécialistes, sont alors requises.

Les pixels espions peuvent aussi être bénéfiques dans l’analyse de l’envoi de newsletter. En utilisant les données statistiques de l’utilisateur, ils montrent le taux d’ouverture de certains e-mails et autres newsletters. Du point de vue du mandataire, il s’agit d’un avantage car la newsletter pourra être, dans le futur, conçue de façon plus pertinente et adaptée.

Contre-mesures pour les utilisateurs

Il existe quelques mesures qui aident à restreindre les pixels espions :

  • Régler son navigateur et sa boîte mail de façon la plus restrictive possible, de sorte à ce que les objets tels que les graphiques externes soient seulement cautionnés après permission, tout comme les e-mails HTML. Des réglages appropriés sur les pares-feu peuvent aussi être mis en place à cet effet.
  • Certaines extensions de navigateurs peuvent être utilisées afin de rendre les pixels espions visibles.
  • Il est possible de surfer de façon anonyme avec des outils comme Tor Browser ou l’usage de serveurs proxy, qui empêchent le téléchargement des pixels espions.
  • Afin d’empêcher la collecte des données additionnelles de l’utilisateur, comme le type de navigateur ou le système opérateur, l’assistance de certains scripts dans le navigateur peut être désactivée. Mais cela peut toutefois restreindre d’autres fonctions sur Internet sous certaines circonstances.

Importance pour l’analyse web, la publicité et le référencement

Les pixels espions possèdent généralement des fonctions similaires aux cookies. Le suivi de l’utilisateur est enregistré par un fichier qui est ensuite enregistré dans son disque dur. Cependant, de plus en plus d’utilisateurs prennent de nos jours des mesures pour bloquer les cookies en utilisant les fonctions du navigateur. En conséquences, les cookies fournissent souvent des données incomplètes et leur usage est parfois totalement bloqué.

Le pixel espion est donc utilisé comme une alternative au cookie, depuis que son usage ne peut techniquement pas être bloqué dans un navigateur normal, bien que plusieurs extensions, plug-ins et programmes capables de bloquer ces pixels espions voient peu à peu le jour. Les méthodes de pistage telles que Canvas Fingerprinting, Event Tracking ou des méthodes hybrides sont aussi utilisées de façon récurrente. Avec tous ces nouveaux modèles de suivi, des changements globaux dans le web sont nécessaires, comme par exemple le sujet bien connu de la protection des données. En complément, le consentement de l’utilisateur doit être obtenu selon lequel il accepte le suivi à l'aide de pixels.

Liens web

Catégorie