Ratio texte-code


Le ratio texte/code décrit la relation entre le contenu d’un texte et le code source sous-jacent de la page web. Chaque site web est constitué d’une part d’un code source, qui structure en arrière-plan le contenu du site, et d’autre part d’un texte, qui est lisible pour l’utilisateur.

Si on prend en compte le nombre de caractères du code source - également de l’interface - et le texte, on peut poser un rapport en pourcentage entre le texte et le code qui peut être utilisé pour l'optimisation du référencement. Cette valeur doit être d’au moins 25% et elle peut être vérifiée avec divers outils gratuits.

Informations générales[modifier]

Le contexte de cette relation entre le texte et le code source illustre deux aspects : sur la page web, il s’agit d’un code source valide et propre. Avec HTML comme langage de balisage, il faut faire en sorte d’utiliser des documents qui soient conformes aux recommandations du W3C.

Par exemple, chaque document HTML doit posséder un titre en H1, et pas plus. Bien entendu, d’autres éléments peuvent être utilisés. Pour ne mentionner qu’eux, on peut ajouter des sous-titres, des paragraphes et d’autres outils tels que la mise en gras ou en italique.

Le code source doit représenter clairement le contenu : les balises HTML donnent une structure au contenu, mais aucune forme. Le code source doit être le plus fin possible. Il est particulièrement important que le texte et la forme soient séparés, c’est-à-dire le contenu et les balises. Si un document HTML est formaté avec le CSS, ce qui est fortement recommandé, le nombre de caractère dans le code source peut être réduit.

De l’autre côté, il y a l’utilisateur. Le contenu, ainsi que sa conception et donc la structure associée, doivent orienter l’utilisateur. Dans ce cas, les textes et la manière dont ils sont affichés sont particulièrement importants afin d’inviter quelqu’un à rester sur une page plus longtemps. Les contenus des textes sont un élément central qui transporte l’information. La conception et la mise en page sont importantes pour l’impression visuelle, mais l’information serait aussi transmise si les contenus étaient moins attrayants.

Il est important que le site communique les informations avec précision, comme la description de l’entreprise ou précisément ce qu’utilisateur pourrait rechercher. Les moteurs de recherche partent généralement du principe que les sites web sont en capacité de répondre aux besoins des utilisateurs seulement quand il existe une certaine quantité de textes. Les exceptions peuvent cependant être des gros documents multimédias, bien que l’objectif initial de telles pages ne soit pas la transmission d’informations.

Exemple[modifier]

L’exemple suivant décrit une trame HTML de base, avec une structure simple surlignée en rouge. Le code source est noir, il y a au total 212 caractères. Parmi eux, 142 sont des caractères textuels. Le ratio texte/code correspond ici à 100 x 142 / 212 = 66,98%.

<html>
<head>
<title>Text to code ratio</title>
</head>
<body>
<h1>Definition</h1>
<p>The text-to-code ratio describes the relationship between text content and the underlying source code of a website</p>
</body>
</html>

Importance pour le référencement[modifier]

Dans le domaine de l’optimisation du référencement, il est supposé que le ratio texte/code est un critère de l’évaluation des sites web par les moteurs de recherche. On ne sait cependant pas quel est le poids réel de ce critère, et s’il peut être employé pour les sites web de tous types. Un site web comme YouTube, qui offre un streaming de vidéos, possède un ratio texte/code défavorable en comparaison à un site web qui se compose de beaucoup plus de textes. Et pourtant, YouTube est une des pages les plus puissantes sur la toile. Les boutiques en ligne possèdent aussi souvent des milliers de pages, dont le code source est certainement plus important que les contenus textes.

Le ratio texte/code ne doit pas toujours être aussi décisif pour le classement. Pour les moteurs de recherche, la valeur ajoutée pour les utilisateurs est beaucoup plus importante. Les sites web doivent être édités et formatés pour les utilisateurs. Ainsi, les menus qui affichent les catégories les plus importantes sont très utiles, car ils indiquent aux utilisateurs où ils peuvent s’orienter. Seulement après vient le tour des crawlers, qui lisent le code source et le contenu texte, dans la mesure où il n’y a pas de scripts ou autres facteurs qui en limitent l’accessibilité.

Les moteurs de recherche veulent un code source valide, accessible et qui corresponde aux textes, ce qui représentent de la valeur ajoutée pour l’utilisateur. Et les deux parties veulent que le site web affiche le contenu le plus rapidement possible, dans une relation mot-clé/temps de chargement gagnante. Le ratio texte/code peut donc être interprété comme l’expression d’autres facteurs de classement, et ne doit pas être nécessairement pris comme un facteur de classement pour soi.

Liens web[modifier]