Signaux sociaux


Selon la définition générale, les signaux sociaux sont des informations communicatives et informatives qui fournissent directement ou indirectement des renseignements sur les interactions, les émotions, les relations et les comportements sociaux.

Ce terme est utilisé depuis l’immense succès des réseaux sociaux tels que Facebook et Google Plus. Les signaux sociaux sont aussi utilisés sur d’autres réseaux sociaux comme Twitter, Pinterest et Tumblr. Les commentaires, les "j’aime", les actions et interactions peuvent être considérés comme des signaux sociaux.

En terme d’optimisation du référencement, on parle de signaux sociaux quand des liens retour sont générés sur les canaux de réseaux sociaux, comme le partage d’une page sur Facebook. L’analyse des signaux sociaux peut aussi aider à préciser et caractériser le comportement de clients potentiels, aussi connu sous le nom de preuve sociale (de l’anglais Social proof).

600x400-SocialSignals-fr-01.png

Relation entre les signaux sociaux et le référencement[modifier]

De nombreuses études essayant d’établir la relation entre le positionnement d’un site web et de ses signaux sociaux associés existent déjà. On y trouve qu’un site web qui est bien référencé dans les SERP possède très souvent une quantité de signaux sociaux supérieure à la moyenne. Cependant, personne n’a jusqu’ici vraiment été capable de prouver que les signaux sociaux influencent activement et positivement le classement. Ainsi, une relation causale ne peut pas être confirmée.

Déclarations de Google[modifier]

Google a aussi eu à considérer la question concernant l’influence de certains signaux sociaux sur le classement d’un site web, et ce de manière relativement constante. Dans une interview accordée à SMX Advanced 2012, Matt Cutts explique en détails que pour le moment, on donnait plus de poids et d’importance aux liens conventionnels qu’aux signaux sociaux. Cependant, il recommanda d’investir dans ce domaine au cours des prochaines années.

Un enregistrement de cette interview peut être trouvé sous ce lien. Quand on lui demande précisément, Matt Cutts souligne que les données sociales sont le critère de classement le plus surfait. Il met l’accent sur le fait que Google n’a pas la possibilité d’indexer une aussi grande série de données comme Facebook. Toutefois, il mentionne que la signification des signaux sociaux pourrait bien changer dans le futur.

Le 22 janvier 2014, Matt Cutts poste une autre vidéo sur sa chaîne YouTube, dans laquelle il évoque de nouveau le sujet. Il explique que ni les pages Facebook ni Twitter ne bénéficient d’un traitement spécial et qu’elles sont traitées de la même manière que n’importe quel autre site web. Google s’était en effet retrouvé bloqué par Twitter, et le risque financier provoqué par un nouveau blocage serait trop élevé.

Importance pour le référencement[modifier]

L’étendue de l’influence des signaux sociaux sur l’optimisation du référencement et le classement d’un site web est toujours controversée. Bien qu’il existe toujours des signes qui parlent en faveur des signaux sociaux en tant que facteurs de classement, cela demeure spéculatif jusqu’à ce que ce soit réellement confirmé par Google. Fondamentalement, les signaux sociaux peuvent aussi être considérés comme un volet du marketing mix dans le marketing online. C’est la raison pour laquelle ils peuvent aussi être importants dans l’élargissement de la portée d’une marque en fonction de leur éventuelle influence positive. Au travers des "J’aime" et des partages, un contenu nouveau et intéressant peut être largement diffusé en quelques minutes. En se basant sur ce fait, les investissements actuels dans les réseaux sociaux peuvent donc résulter en une meilleure position des sites web dans le futur, à condition que les signaux sociaux soient considérés comme des critères de classement. Il serait ensuite trop tard pour de nombreuses entreprises pour établir et travailler leur réputation dans les services de réseaux sociaux.

Liens web[modifier]