Social hub

Un social hub (qu’on pourrait traduire par "carrefour social", "point de rencontre") décrit des applications centralisées qui visent à fusionner, intégrer et afficher les activités de différents canaux des réseaux sociaux. Un social hub peut par exemple prendre la forme d’un widget sur un site web qui affiche le nombre total d’abonnés sur Twitter ou les fans sur Facebook ou Google+. Ainsi, la réputation d’une entreprise sur les réseaux sociaux est visible du premier coup d’oeil.

Une autre possibilité procurée par le social hub est l’intégration de l’activité des utilisateurs sous forme de tweets, commentaires et mentions de hashtags. Cela délocalise la communication d’une entreprise sur les réseaux sociaux et permet l’amélioration du service client ainsi que la simplification de la gestion des activités des réseaux sociaux.

Informations générales sur les social hubs

Pour la mise en place d’un social hub, la toile de fond doit se constituer de diverses activités sur les réseaux sociaux, comme Facebook, Google+, YouTube ou Twitter. Ces activités réparties sur différentes plateformes sont décentralisées. Cette dissémination est désavantageuse pour les entreprises qui utilisent les réseaux sociaux. Cela est particulièrement vrai pour les grandes entreprises qui sont actives à l’échelle mondiale. La gestion de ces canaux nécessite de grandes ressources et bien souvent, une réaction rapide et appropriée n’est pas possible.

Les social hubs affrontent ce problème en fournissant une plateforme vers laquelle convergent toutes les interactions. Cela s’applique pour les utilisateurs d’une page comme les followers, les abonnés et les fans, ainsi que pour le manager des réseaux sociaux de l’entreprise. Les utilisateurs peuvent voir d’un seul coup l’engagement d’une entreprise sur les réseaux sociaux. À l’aide du hub, le manager des réseaux sociaux peut réagir rapidement aux interactions des utilisateurs et améliorer de ce fait considérablement le service client. Aujourd’hui plus que jamais, la réaction de l’entreprise sur les réseaux sociaux peut contribuer à construire et à fidéliser la clientèle sur le long terme.

600x400-SocialHub FR.png

Fonctionnement

Les social hubs sont utilisés dans différents domaines et présentent des objectifs variés.

Social hub sur les périphériques mobiles

Les social hubs centralisent les très nombreuses interactions qui se produisent sur les différents canaux d’utilisateurs privés. Souvent, les social hubs sont utilisés sur les smartphones. Cela permet aux utilisateurs de visualiser non seulement les derniers contenus, mais aussi d’utiliser des services de messagerie comme WhatsApp ou Threema pour interagir avec leurs amis et entourage. Presque tous les fournisseurs de téléphonie mobile offrent sur leurs appareils leurs propres social hubs (que ce soit Android, Windows, iPhone) qui sont connectés aux applications sociales. À cet effet, il existe aussi des applications spéciales.

Social hub sur les sites web

Les social hubs sont également beaucoup utilisés dans le secteur commercial. Supposons qu’une entreprise entretienne de bonnes relations avec des milliers d’utilisateurs sur différents plateformes de réseaux sociaux : cette entreprise aurait un vrai intérêt à ce que les autres utilisateurs le sachent. Depuis l’intégration de Facebook et des autres réseaux via de petites vignettes, on n’affiche pas du contenu concret, mais le social hub offre quand même une solution pour diffuser cette activité. En effet, il combine différentes plateformes et fournit un aperçu direct des contacts, révélant à des clients potentiels l’activité et l’ouverture de l’entreprise vis-à-vis de ses utilisateurs. Les social hubs jouent donc ici un rôle central en tant qu’élément de confiance. Il faut dire que beaucoup d’interactions entre utilisateurs et entreprise sont très souvent associées à une bonne appréciation des clients et à un service de qualité. De ce fait, les socials hubs représentent un volet concret de la stratégie de communication d’une entreprise.

Social hubs lors d’événements

D’autres utilisations possibles des social hubs sont les événements, salons et autres rassemblements qui impliquent beaucoup de personnes. Un social hub peut être mis en place pour afficher les tweets, messages Facebook et photos Instagram qui se rapprochent et font allusion à l’événement. Cela peut se faire par le biais d’applications spéciales qui ont été programmées et intégrées spécialement pour l’événement, ou via des hashtags collectés sur des plateformes spécifiques. Le hashtag n’est pas un social hub à proprement parler, mais il représente et agrège une connexion entre un contenu et un thème ou un sujet précis.

Importance pour le référencement

La mesure dans laquelle un social hub affecte l’optimisation pour les moteurs de recherche est encore incertaine. On peut supposer que les moteurs de recherche ne peuvent pas correctement interpréter ces applications, mais au moins les estimer comme signaux sociaux positifs. Deux raisons pour cela : d’une part, les données relatives aux réseaux sociaux sont exportées via un widget, qui a été programmé par le fournisseur de la plateforme ou un tiers. Il n’y aura donc aucun code utilisé qui ne puisse être lu par les moteurs de recherche.
D’autre part, l’évaluation d’un signal social positif est logique si on considère que les signaux sociaux sont un facteur de classement important, ou du moins pourraient le devenir. Google lui-même propose un sorte de social hub avec le flux RSS, qui peut être intégré à l’aide du protocole PubSubHubbub (PSHB)[1].

Référence

  1. What is the Social Date Hub - Overview, Google Analytics

Liens web

Catégorie