Social tagging

On entend par social tagging (qu’on pourrait traduire par indexation, marquage social) un processus dans lequel des contenus en ligne sont associés individuellement à des mots-clés, de sorte qu'ils soient par la suite consultables d'une part, et qu'ils puissent aussi être utilisés par d'autres utilisateurs d'autre part. Le terme « folksonomie », adapté de l'anglais « folksonomy », est aussi utilisé pour désigner le social tagging. Il se compose des mots « folk » (le peuple) et « taxonomy » (la taxinomie ou système de classification). Il s'agit donc ici d'une classification entreprise par des êtres humains avec leurs propres mots-clés.

Indexing grâce au social tagging

On emploie le social tagging surtout en ce qui concerne les contenus de sites Web et les signets (ou marque-pages) sociaux mais les photos aussi sont parfois « taguées » ou marquées. Contrairement aux processus d'indexation traditionnels, la particularité ici est l'absence de règles fixes. Chaque utilisateur peut librement associer des mots-clés à des contenus intéressants, selon sa propre logique, et les rendre ainsi accessibles à d'autres. D'autres utilisateurs peuvent suivre cette logique et compléter le même tag comme ils le souhaitent. Il est de même possible de former de nouveaux mots-clés en concentrant des tags individuels.

Nomenclature

Dans le cadre du social tagging, les fameux tags (« étiquettes » en français) sont associés à des contenus Web. Les collections de ces tags constituent ce qu'on appelle les folksonomies. En outre, la possibilité de représenter graphiquement les tags comme nuage de mots-clés (tag cloud) existe. À cet effet, les mots-clés les plus importants associés à un thème sont listés sous forme de nuage. Les mots les plus fréquemment employés apparaissent alors en plus gros caractères.

Utilisation

Le social tagging peut être utilisé aussi bien sur les sites Web classiques sous forme de nuages de mots-clés que sur les réseaux sociaux. Le hashtag est un exemple possible d'indexation personnelle. Les tweets ou posts comportant ce mot-clé peuvent être recherchés et affichés de façon ciblée.

Le social tagging est également très répandue sur des plateformes telles que Pinterest ou Instagram. Ici, les utilisateurs peuvent p. ex. associer des mots-clés ou des intitulés à des collections de photos ; les contenus sont alors classifiés de manière thématique. Ceci s'applique également aux plateformes photo comme Flickr.

Avantages du social tagging

Un des avantages du social tagging est la possibilité qu'a chaque utilisateur de promouvoir et de participer individuellement à la catégorisation des contenus Web utiles. Les contenus catégorisés ont tendance à offrir une plus grande valeur ajoutée. Celle-ci est plus créée par l'appréciation personnelle d'un individu que par la pure évaluation algorithmique d'un moteur de recherche. Ceci résulte aussi du fait que les contenus que l'on utilise personnellement et dont l'utilisation peut par conséquent être estimée de manière objective sont principalement tagués. Le social tagging profite du grand nombre d'utilisateurs grâce auxquels les ressources en signets électroniques ainsi que les tags associés augmentent rapidement.

Le social taggig permet aux utilisateurs de consulter et parcourir les signets d'autres utilisateurs. Si l'on recherche des informations spécifiques sur un thème donné, les mots-clés peuvent aider à atteindre rapidement les contenus souhaités.

Par exemple, des offres locales obtenues grâce aux données GPS des utilisateurs peuvent aussi s'afficher par géolocalisation. Le social tagging revêt donc un caractère « social » en ce sens qu'elle rassemble les gens ; ceux-ci font alors connaissance en retrouvant d'autres utilisateurs partageant leurs intérêts.

Inconvénients du social tagging

Cependant, tout n'est pas qu'avantageux avec le social tagging. Les critiques suivantes doivent être prises en compte :

  • une catégorisation de contenus sous des mots-clés différents désignant la même chose (manque d'un index collectif)
  • une indexation divergente causée par l'utilisation des synonymes et homonymes
  • une attention insuffisante accordée au contexte d'un mot
  • l'implication d'innombrables utilisateurs entraîne l'abus du social tagging

Importance pour le SEO

Les portails de social bookmarking (ou « partage de signets ») et, en ce sens, le social tagging, ont subi un abus partiellement massif dans le passé de la part des optimiseurs SEO dans le but de créer des liens. Après que Google a aussi observé cette évolution, une évaluation des résultats des portails de social bookmarking a finalement eu lieu. Du fait du spamming croissant, l'indexation personnelle a perdu de plus en plus d'intérêt, même pour les véritables utilisateurs. Entre-temps, plusieurs portails de bookmarking ont cessé leurs services, ce qui pousse l'indexation personnelle à tomber de plus en plus dans l'oubli dans ce domaine. Toutefois, le social a eu un regain d'élan surtout sous la forme du hashtag ainsi qu'à l'aide des réseaux sociaux. Ainsi, les hashtags sont aussi utilisés p. ex. pour des grandes campagnes de marketing.

Catégorie