Speed Index


Le Speed Index est une mesure utilisée par Google pour mesurer la vitesse de chargement d'un site Web. Le ratio prend en compte le temps de chargement de la page Internet ainsi que l'avancement de la structure de la page. Le Speed Index est utilisé dans des outils tels que Google Page Speed Insights ou Lighthouse.

Contexte[modifier]

Afin de juger si les sites Web offrent une bonne expérience utilisateur, le temps de chargement de la page joue un rôle central. Cependant, le calcul de ce temps de chargement se basait jusqu’à récemment sur ce que l'on appelle les milestone timings. Cela signifiait que les outils de mesure de la vitesse de chargement d'un site Web ne tiennent généralement compte que du temps qu'il faut à un site Web pour charger le document principal. Bien que cette méthode de mesure soit très simple et donne des résultats précis tant dans la pratique que lors de la mise à l'essai de nouveaux sites Web, elle s’avère insuffisante pour mesurer l'expérience utilisateur (UX).

La mesure basée sur des milestones permet uniquement le mesurage ponctuel des temps de chargement. Elle ne donne pas une vue d'ensemble du temps nécessaire pour qu'une page soit pleinement utilisable pour l'utilisateur. Dans la mesure où les sites Web modernes chargent souvent une multitude d'éléments, l'introduction du Speed Index est d'autant plus importante.

Il a été ajouté à WebPagetest en 2012 et mesure la vitesse à laquelle le contenu des pages devient visible pour les utilisateurs, améliorant ainsi l'UX. L'indicateur a pour but de faciliter les comparaisons avec les sites Web concurrents et de permettre une comparaison objective avant et après l'optimisation on-page. Dans le cadre du test PageSpeed complet réalisé par des outils tels que Lighthouse, le Speed Index est une mesure qui, en conjonction avec les KPI tels que le temps de chargement ou le Time to first byte, crée une image globale du site Web.

Calcul du Speed Index[modifier]

Le Speed Index tient compte de l'ensemble du déroulement du chargement de la page. Plus les éléments de contenu sont chargés tôt et deviennent donc visibles pour les utilisateurs, mieux c'est. L'indice de vitesse est basé sur trois éléments, l'IntervalScore, l'Intervalle et la Complétion.

  • IntervalScore : cet indicateur exprime le pourcentage dans lequel une page a été chargée à un instant donné.
  • Intervalle : l'intervalle spécifie les intervalles de temps auxquels l'IntervalScore est mesuré. 
  • Complétion : elle montre le pourcentage d'une page Web affichée par un navigateur ou un autre client dans l'intervalle défini.

L'IntervalScore est précisé en secondes et calculé comme suit :

IntervalScore = Intervalle * (1-(Complétion/100))

Le Speed Index utilise tous les IntervalScores déterminés dans un intervalle de 0,1 seconde. Il est exprimé en secondes. En principe, ce qui suit s'applique : plus le Speed Index est bas, plus la page peut être utilisée rapidement par un utilisateur.

Mesure de la complétion[modifier]

La complétion dans le Speed Index peut également être considérée comme un progrès visuel, c'est pourquoi l'intégralité de la page chargée est mesurée à l'aide d'images vidéo. Un outil PageSpeed enregistre une petite vidéo du site en chargement à l'aide du module Speedline[1]. Un cadre est ensuite enregistrée à un intervalle fixe. L'outil compare le cadre de la page entièrement chargée avec le cadre au début. La comparaison aboutit à ce que l'on appelle la baseline.

La méthode courante consiste à déterminer les pixels ajoutés par intervalle par rapport à la page entièrement chargée. Toutefois, cette méthode ne tient pas compte du fait que les éléments peuvent déjà être utilisés par un utilisateur. C'est la raison pour laquelle une méthode différente est utilisée pour mesurer le Speed Index.

Pour ce faire, un histogramme de couleurs vert, rouge et bleu est créé pour chaque intervalle. L'outil détermine ensuite la différence entre l'histogramme au début et au moment de l'intervalle de mesure.

Limites[modifier]

La mesure du Speed Index présente des avantages par rapport à d'autres méthodes de mesure du temps de chargement, basées sur des pixels ou des milestones. Cependant, la mesure ne fonctionne pas si bien avec des sites Web contenant des vidéos ou contenant des diaporamas intégrés. En outre, le Speed Index ne peut être mesuré que si le module intégré peut enregistrer des trames.

Intérêt pour le SEO[modifier]

Le temps de chargement des sites Web est une mesure importante pour l'optimisation des moteurs de recherche. Plus un site Web fournit du contenu rapidement, moins les utilisateurs risquent de quitter le site (action qui contribue au taux de rebond). Depuis 2018, Google a officiellement pris en compte le PageSpeed comme facteur de classement dans la recherche mobile[2]. Il est donc important pour chaque webmaster de rendre son site Web plus rapide.

Le Speed Index fournit désormais des données précieuses. L'indicateur ne détermine pas simplement la vitesse de chargement d'un site Web. Il détermine également lorsque le contenu est entièrement visible dans le navigateur et peut donc être véritablement utilisé par l'utilisateur.

Références[modifier]

  1. Speedline, ouvert le 15.07.2019
  2. Using Page Speed in mobile search, ouvert le 15.07.2019