Structure du lien


La structure du lien d’un site web joue un rôle important en ce qui concerne les liens externes entrants (aussi appelés backlinks) et les liens internes. Les deux sont pondérés de manière différente par les moteurs de recherche. Alors que la structure du lien externe est un facteur de classement en plus de la confiance, la structure des liens internes est utile pour la navigation de l’utilisateur et en même temps pour transmettre le link juice.

Structure des liens externes/backlinks[modifier]

La structure des liens externes se compose des liens externes entrants, appelés backlinks. Ces liens ont évolué depuis la structure du web. Ils sont à l’origine une sorte de recommandation de la part d’un site web pour visiter une autre page. Aujourd’hui, les moteurs de recherche évaluent les liens externes entrants comme des signaux pour la confiance et la pertinence d’un site web. Dans le même temps, les backlinks peuvent également fournir du trafic. Cela fournit aux moteurs de recherche des données importantes sur la pertinence d’un terme de recherche particulier ou sur une zone thématique par rapport à la page cible.

Les fournisseurs de moteurs de recherche comme Google recommandent de gagner des backlinks grâce à un contenu intéressant. Ils considèrent qu’un contenu de haute qualité est recommandé et lié de manière volontaire par les autres utilisateurs.

Optimiser la structure des liens externes/link building[modifier]

Le link building est devenu une entreprise élaborée pour les professionnels du SEO, en particulier depuis les mises à jour Penguin et Panda. En effet, aujourd’hui, la quantité de liens externes entrants joue certes un rôle dans l’évaluation d’une page web, mais aussi la qualité des liens entrants.

Dans le cas d’une stratégie de link bulding, vous devez surtout vous assurer que les backlinks sont établis de la manière la plus naturelle possible. L’achat massif de liens et une croissance rapide et incontrôlée des liens nuisent sur le long terme au renforcement d’une page web.

Les stratégies de marketing de contenu peuvent être appliquées pour la création de backlinks. Ainsi, un contenu excellent et détaillé peut être distribué sur vos systèmes de blog, tandis qu’un contenu intéressant peut être diffusé sous forme de communiqué de presse aux distributeurs. Les réseaux sociaux peuvent, quant à eux, être utilisés pour interagir avec les utilisateurs.

Contrairement aux approches SEO précédentes, l’optimisation du contenu et de tous les aspects techniques d’un site web, comme le temps de chargement ou la structure du maillage interne, devrait se voir attribuer une priorité plus élevée que la construction réelle de backlinks pertinents.

Structure des liens internes[modifier]

La structure des liens internes a une double fonction. D’une part, elle aide le visiteur à surfer et à atteindre rapidement le contenu désiré. D’autre part, ces liens sont des indicateurs pour les robots d’exploration des moteurs de recherche sur le rôle d’une page dans la structure globale du site web. L’optimisation de la structure des liens internes est donc un volet de l’utilisabilité et de l’optimisation du référencement.

Optimiser la structure des liens internes[modifier]

Si vous optimisez la structure des liens internes pour les moteurs de recherche, vous devrez créer une sorte de "plan du site" dans le sens d’une vue d’ensemble de toutes les sous-pages d’un site web. Les facteurs suivants sont importants pour l’amélioration du maillage interne :

  • textes ancrés : les liens hypertextes fournissent des informations au moteur de recherche sur le contenu de la page cible. De la même façon, les internautes sauront à quoi s’attendre quand ils cliquent sur une composante du maillage interne.
  • liens depuis la page d’accueil pointant vers une sous-page : étant donné que la page d’accueil d’un domaine recense normalement la plupart du pouvoir du lien, les liens internes émanant de la page d’accueil sont très puissants et peuvent considérablement modifier la pertinence d’une sous-page.
  • position des liens internes : plus le lien est haut placé dans le code source, plus il sera pertinent pour les robots des moteurs de recherche.
  • nombre de liens internes : plus il y a de liens utilisés sur le site web, plus le link juice transféré à un seul lien sera faible.

Dans l’optimisation de la structure du maillage interne, il est conseillé de limiter le nombre de liens internes sur chaque page. Un nombre habituellement utilisé est un maximum de 100 liens internes : c’est que ce que le Googlebot peut raisonnablement explorer.

En général, le site web devrait être prévu pour une hiérarchie aussi plate que possible. De cette façon, il est plus facile pour les utilisateurs et pour les moteurs de recherche de trouver rapidement le contenu qu’ils recherchent. Pour accroître la pertinence des mots-clés ou des combinaisons de mots-clés qui génèrent du trafic ou des revenus, les landing pages en question devraient être situées le plus haut possible dans la hiérarchie des pages.

Le maillage interne du contenu ne doit pas entraver le flux de lecture. Habituellement, un ou deux liens internes pertinents qui permettent de transférer directement du texte vers un autre contenu sur le site web sont suffisants.

La mise en carte des mots-clés est un excellent outil pour mieux planifier la hiérarchie d’un site web. Généralement, chaque URL d’un site web est associée à un mot-clé principal. Dans le cas de termes moins concurrentiels ou de mots-clés longue traîne, plusieurs mots-clés peuvent être utilisés pour une page. En outre, si vous souhaitez renforcer certains domaines de votre site web, vous pouvez leur attribuer des liens internes directs depuis la page d’accueil.

En optimisant la structure du maillage interne[1], il est également important de ne pas utiliser de texte ancré pour plusieurs landing pages. De cette façon, vous évitez d’avoir deux sous-pages du même site web qui entrent en concurrence dans les SERP, car le moteur de recherche ne peut pas décider laquelle des deux URL est la plus pertinente. Contrairement au maillage externe, il est avantageux de “lier” le mot-clé principal en tant que texte ancré.

Référence[modifier]

  1. Le monstre du maillage interne, Ryte Magazine, ouvert le 21.09.2017

Liens web[modifier]