localhost


La définition la plus courte pour le terme localhost est qu’il s’agit de son propre ordinateur. Les programmes d’application compatibles réseau devant être testés, le transfert de certaines parties des programmes vers un ordinateur étranger prendrait beaucoup trop de temps. Pour cette raison, de tels tests ont lieu sur son propre ordinateur. Un localhost est souvent utilisé lorsqu'il s'agit de serveurs web ou de jeux.

Informations générales[modifier]

Dans le cadre d’un test comme décrit ci-dessus, votre propre ordinateur fournit une carte réseau. Cette fonction a pour tâche de renvoyer toutes les données sortantes vers son propre ordinateur. Cette procédure est également appelée "loopback" ou "local loopback", qui peut être utilisé comme synonyme de localhost.

Si un serveur web a été installé sur votre propre système, il est accessible via l'adresse 127.0.0.0.1. L'adresse "http://localhost" peut également être entrée dans le champ de saisie.

localhost en détails[modifier]

L'hypothèse généralement formulée qu'avec un localhost votre propre ordinateur communique avec lui-même n'est pas fausse, mais à y regarder de plus près, c’est plus complexe que ça. Le localhost ne concerne pas seulement votre propre ordinateur. Normalement, votre ordinateur possède une adresse IP dans votre réseau personnel. Une autre adresse IP est généralement obtenue auprès du fournisseur d'accès Internet, avec laquelle vous pouvez surfer sur Internet, généralement dynamique. Localhost ne représente pas seulement le serveur virtuel, mais aussi le nom de domaine. Comparable à .test ou .exemple, localhost est un domaine de premier niveau qui est destiné à des fins de test et de documentation. Si l'adresse "http://localhost" est saisie dans le navigateur, le loopback susmentionné est activé et la demande n'est pas transmise au réseau via le routeur, mais reste connectée à l'adresse IP 127.0.0.0.1 dans votre propre système.

Relation entre les hôtes et localhost[modifier]

Comme mentionné ci-dessus, l'adresse IP doit être déterminée lors de la saisie d'une URL dans le navigateur. Par exemple, aucun ordinateur ne "comprend" l'entrée "www.google.de", il doit donc être converti en adresse IP, qui dans le cas de Google est 216.239.59.104. Cette conversion est effectuée par un système appelé Domain Name Service (DNS). Avant l'introduction du système DNS, les adresses sur Internet étaient converties d'une manière différente, à savoir au moyen d'hôtes de fichiers. "Host" signifie "hôte", qui décrit l'ordinateur sur lequel l'information peut être trouvée.

Malgré la pratique du DNS, le fichier host existe toujours, bien qu'il joue à peine un rôle actif aujourd'hui. Avant l'introduction du DNS, le fichier host était responsable de la résolution du nom, comme l'attribution de Google à l'adresse IP correspondante. Cependant, ce n'était pas sans risque car les fichiers host étaient relativement faciles à manipuler. Par exemple, l'entrée localhost "127.0.0.0.1 symantec" pourrait assurer que les mises à jour d'un logiciel antivirus ne puissent plus passer, mais que tous les appels de "symantec.com" arrivent uniquement sur le propre ordinateur de l'utilisateur.

Aujourd'hui, le fichier host a été presque entièrement remplacé par le DNS, mais il n'est toujours utilisé que pour des travaux effectués dans des réseaux séparés et indépendants d'Internet.

Exemple pour un environnement de test avec le fichier host incluant localhost[modifier]

Pour le cas de boutiques en ligne, les environnements de test sont par exemple des instruments précieux pour tester les fonctionnalités et filtres à l'avance. Souvent, cela nécessite des plug-ins payants. Il est aussi possible de se passer des ces plug-ins en utilisant certains hébergeurs.

Dans la première ligne de l'environnement de test se trouve un "#" au début, ce qui suggère qu'il s'agit d'un commentaire. La deuxième ligne se compose d'une adresse IP et de l'URL de la page de test. Comme cette ligne ne sera pas prise en compte dans le DNS, vous pouvez enregistrer le fichier host et travailler avec l'environnement de test. Comme la page en ligne et de test sont visuellement identiques, ce doit être clairement défini, par exemple dans le titre, quelle est la page test. Ainsi, vous pouvez éviter de travailler accidentellement sur la page en ligne en pensant que c’était la page de test.

Un inconvénient à relever est que l'environnement de test a besoin de sa propre adresse IP ou doit fonctionner sur le localhost. Il est donc plus difficile pour les développeurs de passer de l'environnement en ligne à la page de test. De plus, il n'y a aucune possibilité de manipuler le fichier host automatiquement et de vider les caches. Enfin, vous ne pouvez pas toujours modifier le fichier host sur les tablettes ou les smartphones sans toucher les permissions root, ce qui rend les tests réactifs plus difficiles.

Importance pour le développement[modifier]

En général, il n’y a pas de gros risques de directement publier une boutique en ligne, un blog, un wiki ou un système de gestion de contenu. Toutefois, l’utilisation d’un environnement de test est conseillé. Le localhost n’est qu'une des nombreuses possibilités de tester une page sans que cette dernière soit en ligne. Ces "brouillons" sont généralement recommandés afin de ne pas rendre public ce qui n'a pas encore été complètement développé ou pensé jusqu'au bout.