E-commerce


Le e-commerce ou le commerce en ligne est un concept complexe qui provient de la langue anglaise. C’est un volet du e-business et comprend généralement la promotion, l’achat et la vente de biens et de services en ligne. Le terme a évolué pour devenir un des modèles clé du commerce sur la toile. Un exemple typique du e-commerce est une boutique en ligne.

Caractéristiques[modifier]

Les processus de commerce et les relations peuvent être gérés dans une entreprise en utilisant principalement les techniques de l’information et la communication, pour une intégration électronique des chaînes de valeur. On remarque surtout la réduction des ruptures de média et un changement dans les frontières organisationnelles du processus commercial.

Les procédés traditionnels d’une entreprise comprennent diverses ruptures de média. Les informations sont distribuées par téléphone, par e-mail, par fax ou partagées internement dans la société, entre deux entreprises ou entre une entreprise et les clients. Un échange d’information automatisé et électronique est rare. La gestion électronique du processus de vente est typique du e-commerce, ainsi que l’augmentation ciblée de l’efficacité de l’entreprise. Le management digital est également un aspect caractéristique du commerce en ligne.

Avantages et inconvénients[modifier]

Avantages[modifier]

  • Le processus d’achat peut être fait par l’intermédiaire du e-commerce sans aucun délai.
  • Le client potentiel peut feuilleter les catalogues en ligne, payer et acheter le produit en ligne, afin que ce dernier soit expédié le plus rapidement.
  • Un gros avantage pour l’entreprise est la proximité immédiate avec le client.
  • Possibilité d’échange d’informations entre le client et le fournisseur de services (par téléphone ou par e-mail)
  • Le e-commerce signifie aussi bonne performance des activités de marketing, ainsi que l’augmentation de la professionnalisation de nombreuses entreprises (ex : les boutiques-entreprises sur Amazon)
  • Service 24/24h
  • Temps de réponse rapide s’il y a des problèmes ou des incohérences
  • Faibles coûts de transaction
  • Un maximum de confort et une réponse optimale aux besoins des clients
  • Grande satisfaction de la clientèle

Inconvénients[modifier]

  • Aucun contact personnel avec le client, la communication personnelle entre le client et le personnel de l’entreprise peut être négligée.
  • Les informations recueillies dans la zone de pré-vente, au cours de la phase du traitement d’une commande et celles du service client après-vente sont connectées les unes avec les autres et produites uniquement sur Internet.

Tendances[modifier]

Les Européens dépensent toujours plus d’argent sur la toile. La formule “le client est roi” est la nouvelle tendance. En général, on dépense de l’argent sur le web pour les livres, la musique, les films et les jeux vidéos : cela représente presque 70% des dépenses, alors que lorsqu’il s’agit d’achats en boutique, on tombe à 20%. Si on s’intéresse à la scène d’achat en boutique, on dépense le plus de notre argent pour la nourriture (70%), contre en moyenne 42% de nos dépenses totales de consommation sur la toile. En outre, on peut aussi affirmer que les clients en ligne sont plus fidèles.

Liens web[modifier]