Google Suggest


Google Suggest ou Autocomplete est une fonction du moteur de recherche Google qui effectue des propositions lorsque les utilisateurs entrent des mots dans la barre de recherche, dans le but de remplir leurs exigences. Grâce à une autre fonction, comme Google Instant, les SERP correspondantes sont déjà préparées pendant que l’utilisateur tape le mot ou la phrase.

Origine[modifier]

La fonction Google Suggest a été introduite aux Etats-Unis en 2008. L’avantage résidait dans le souhait que les utilisateurs en viennent plus rapidement au résultat souhaité, sans avoir à réaliser une nouvelle recherche.

Fonctionnalité[modifier]

Au moment de taper les lettres dans la barre de recherche Google, le formulaire envoie déjà les données au serveur en arrière-plan qui est déjà en situation de recherche. En fonction de l’entrée, ce dernier va déjà ajuster des listes préexistantes et basées sur un certain préfixe. Cette fonction se fonde sur la technologie Ajax, qui autorise les changements sur le contenu des pages sans que la page ait besoin d’être entièrement rechargée. L’internaute reçoit donc presque en temps réel un résultat à sa requête, avant que le mot entier ou la phrase complète ait été tapée.

Facteurs d’influence importants sur la recherche avec Google Suggest[modifier]

Les facteurs suivant peuvent influencer la fonction de Google Suggest.

  • Abondance de la recherche : combien de fois un certain mot est recherché ? Plus Google reçoit des recherches à ce sujet, plus il sera rapidement intégré dans la fonction Suggest.
  • Fréquence de la recherche : combien de fois quelque chose sera recherché de manière consécutive ? Plus la succession de certains mots est fréquente, plus il est probable que Google associe et propose ces mots.
  • Comportement de recherche : grâce au protocole web actif, Google peut déjà associer des recherches effectuées avec l’analyse relative.
  • Localisation : les SERPs sont ajustées en fonction de l’emplacement géographique de l’internaute qui effectue la recherche. Il est ici intéressant de remarquer que les termes de recherche avec un faible volume de recherche sont affichés prioritairement dans les SERPs lorsque les algorithmes du moteur de recherche attachent plus d’importance aux résultats locaux.

Si un utilisateur est connecté à son compte Google, cela a encore plus d’influence sur les résultats de recherche avec Google Suggest. Les phrases de recherche sont aussi considérées en fonction du comportement de l’utilisateur. Par exemple, lorsque “Comparaison smartphone” est très souvent tapé dans le champ de recherche, la probabilité qu’une demande commençant par “comparaison” soit complétée par “smartphone” augmente.

Dans le même temps, l’actualité joue un rôle majeur. Si un des fabricants de smartphones comme Apple présente son nouvel iPhone, il va de soi que Google Suggest complète la recherche commençant par “iPhone” par le numéro du modèle actuel.

Exclusions de Google Suggest[modifier]

Google suit des directives très strictes en ce qui concerne la pornographie, le droit d’auteur ou l’incitation à la violence. Pour cette raison, la fonction Google Suggest est progressivement désactivée pour certains termes de recherche.

Cas problématiques de la saisie semi-automatique[modifier]

Avec l’introduction de Google Suggest, certains problèmes ont surgi, principalement au niveau des droits des individus. Ainsi, l’épouse de l’ancien président allemand, Bettina Wulff, a porté plainte contre Google en 2012. La raison était la saisie semi-automatique de Google, où le nom de Bettina Wulff était complété par des mots-clés comme “escort girl” ou “prostituée”. L’argument de réponse de Google était que l’entreprise n’a aucune influence sur les recherches de ses utilisateurs, et que Google Suggest se fonde uniquement sur les recherches déjà existantes de ses internautes.

La société a toutefois pris la plainte en compte et a retiré huit résultats de son index de recherche. La fonction Suggest n’a cependant pas été fondamentalement modifiée pour la plaignante à la suite de cette affaire. Une décision de la Cour Suprême de 2013 stipule cependant que les moteurs de recherche sont tenus d’intervenir si les droits des individus sont touchés par cette fonction de saisie semi-automatique.

Saisie semi-automatique et référencement[modifier]

Bien que Google Suggest ne puisse pas être directement influencé par des mesures de référencement, chaque marketeur doit être conscient que cette fonction peut avoir une influence décisive sur l’image d’une marque ou d’une personne. Il existe de nombreux cas dans lesquels une marque, suite à un gros scandale sur Google Suggest, s’est vue sujette à des ajouts à connotation très négative. Dans ce cas, le SEO doit, en tant que volet du marketing, viser à représenter la marque, le produit ou l’entreprise avec des messages publics positifs.

Au mieux, cela se traduit par une modification de la requête, et les ajouts négatifs seront successivement remplacés par Google. À l’inverse, une réputation positive peut aussi se voir renforcée par Google Suggest.

Pour les affiliés qui visent le trafic de recherche en entrant le nom de la marque + le mot-clé, la fonction Suggest peut aussi avoir un effet positif. Ces webmasters peuvent par exemple optimiser leurs sites web sur la combinaison “marque+recommandation” ou “marque+test”, dans l’espoir d’une augmentation des chargements de la page.

Pour les professionnels du SEO et les webmasters, Google Suggest montre enfin des possibilités d’optimisation dans le cadre de la recherche d’un mot-clé. Les pages web peuvent être ainsi améliorées et optimisées pour les combinaisons de recherche habituelles, afin de parvenir à un rang plus élevé.

Liens web[modifier]