Site Web


Un site Web complet se compose de plusieurs documents HTML, un seul document étant désigné comme page Web. La page d'accueil est la page de démarrage, elle représente donc un exemple simple de site Web. Les contenus d'une page Web sont situés dans le texte source sur un serveur Web. En font par exemple partie les fichiers, les graphiques et les scripts.

Création[modifier]

En principe, les pages Web sont créées avec le langage de balisage HTML. À l'aide, par exemple, du CSS (Cascading Style Sheet), il est possible de créer une mise en page et une conception cohérentes applicables sur plusieurs pages Web.

Configuration[modifier]

Un site Web peut être configuré librement ; il n'y a pas de prescription à respecter. Il est toutefois conseillé de s'en tenir à certains standards que l'utilisateur est en droit d'attendre. Si, par exemple, une barre de navigation est placée sur le bord inférieur ou le bord droit, cela peut entraîner des confusions chez certains utilisateurs habitués à naviguer sur le côté gauche. L'utilisateur sera vite agacé par de tels désagréments et quittera le site Web. Le but de l'exploitant est quant à lui de réussir à conserver le plus longtemps possible l'utilisateur ou le client potentiel. D'une part, il désire vendre et convaincre et, d'autre part, la durée de visite est également une variable intégrée par les moteurs de recherche dans les classements. Le fait qu'un utilisateur reste sur un site Web ne dépend donc pas seulement du contenu mais aussi de la configuration.

Liens[modifier]

Chaque site Web peut être atteint via une ou plusieurs URL. Pour ce faire, il n'est pas nécessaire que le site comporte un lien. S’il est disponible en ligne sans pouvoir être atteint via un lien, les robots d'exploration ne le trouveront pas. Seule la personne qui saisit directement l'URL trouvera le site Web. En outre, le site ne peut être enregistré que localement ; il n'est donc pas disponible en ligne. Dans le contexte d'un site Web complet, il conviendra de veiller à ce qu'il n'y ait aucune page orpheline[1].

Site Web statique[modifier]

Les sites Web statiques sont transmis en réponse à la demande d'un client, ils ont donc l'apparence que leur concepteur leur a donnée. Lorsque les standards HTML correspondants sont respectés, il est possible de les consulter ensuite indépendamment du système de navigation et d'exploitation. La création est banale, la mise en page rapide et la sécurité élevée.

Site Web dynamique[modifier]

Dans les sites Web dynamiques, il est possible de différencier les documents générés par le client de ceux du serveur. Les premiers sont exécutés par le navigateur du client et la connexion au serveur ne doit plus être assurée par la suite. L'utilisateur peut interagir avec le site car celui-ci réagit aux entrées utilisateur. Cependant, le site est statique du point de vue du serveur. Les applets Java ou le JavaScript en sont des exemples.

Les documents générés par le serveur sont interprétés par le serveur Web qui est responsable de leur délivrance. Il existe un avantage non négligeable à cela : l'utilisateur ne doit plus s'occuper de rien. Il existe toutefois un très grand risque d'être attaqué par des hackers si le programmeur ne veille pas à la sécurité. Un autre inconvénient : le serveur peut être surchargé si un nombre trop important de clients utilisent le service et que les ressources ne suffisent pas. Il existe ici de nombreux exemples : il est tout à fait possible de commencer par le livre d'or, de passer par les forums et jusqu'aux boutiques Web avec des annuaires d'articles. En plus de PHP et Perl, la programmation se fait aussi avec CGI ou ASP.

Relation avec le SEO[modifier]

Chaque site Web individuel doit être optimisé dans sa globalité, puisque chaque site est examiné par les moteurs de recherche, à moins que la balise canonique soit intégrée ou qu'elle ne comporte pas de lien. Si on met en place une optimisation on-page réussie, le site se retrouvera plus haut dans le classement. Cela ne dépend pas seulement du contenu mais aussi de la validité du code, d'une longue durée de visite, du temps de réponse court et d’autres aspects encore. Afin d'optimiser le temps de chargement, on peut utiliser par exemple le Flat Design. Celui-ci réduit le temps de chargement, ce qui est un facteur déterminant pour l'expérience utilisateur.

Référence[modifier]

  1. Les monstres de l’optimisation : le monstre orphelin, Ryte Magazine

Liens web[modifier]