Rich cards


Les Rich Cards sont une variante de présentations de certains contenus dans l’application mobile Google Recherche. Les webmasters peuvent choisir ces formats de présentation en illustrant certains contenus tels que des recettes et des films au format JSON-LD. Les contenus sont ainsi présentés sous un format visuel qui améliore l’engagement et l’expérience utilisateur. Les Rich Cards peuvent être considérées comme des améliorations des Rich Snippets et se basent sur le vocabulaire de schema.org. Ainsi, la distinction sémantique générée donne à l’utilisateur une première impression visuelle du contenu.

Informations générales sur le sujet[modifier]

Google teste de manière récurrente de nouvelles variantes de présentation sur Google Recherche. Dans un contexte de recherche mobile et de croissance du nombre d’utilisateurs d’appareils mobiles, les Rich Cards s’imposent comme une avancée qui s’inscrit dans les changements de Google : Mobile First en est la devise. Avec les Accelerated Mobile Pages (AMP), les formes d’affichage des Rich Cards peuvent être améliorées. Actuellement, elles sont affichées sous un format de carousel : le format visuel amélioré peut facilement être contrôlé par des gestes de type défiler et glisser, permettant aux utilisateurs de prendre connaissance des images et du contenu sur les appareils mobiles. L’objectif principal de l’introduction des Rich Cards est d’améliorer l’expérience utilisateur grâce à des technologies comme les AMP ou l’optimisation mobile.

Grâce aux Rich Cards, les webmasters et gestionnaires de sites web ont la possibilité de proposer du contenu d’une nouvelle manière et de le commercialiser auprès d’un public ciblé par l’intermédiaire de différentes formes de représentation. On pense notamment à un public jeune qui présente une forte affinité pour les appareils mobiles. Actuellement, on peut choisir les représentations pour les recettes de cuisine et les films. Ces résultats ont d’abord été rendus disponibles sur la version anglophone de Google. Toutefois, ces changements devraient bientôt être déployés au niveau mondial. Pour l’intégration des Rich Cards, les outils habituels de développement tels que la documentation détaillée pour données structurées, l’accès à une API et le Structured Data Testing Tool sont disponibles[1]. Ainsi, les webmasters et opérateurs devraient être accompagnés lors de la mise en œuvre de l’outil et du suivi de performance.

Rich Cards fr.png

Mode de fonctionnement[modifier]

Les Rich Cards sont intégrées à l’aide d’un fichier JavaScript. Ce dernier utilise le format recommandé JSON-LD afin de pouvoir, après attribution des données nécessaires, traiter ce dernier et l’afficher dans la liste de résultats Google.

<script type="application/ld+json">Ici se trouve le code pour les rich cards.</script>

A titre d'exemple, pour une recette, les métadonnées se classent en suivant le contexte défini par schema.org, afin de spécifier le vocabulaire employé ainsi que les informations sur l'auteur, les descriptions ou commentaires. Le début d'une Rich Card pourrait ressembler à ceci :

<script type="application/ld+json">{
  "@context": "http://schema.org/",
  "@type": "Recette",
  "name": "La parfaite tarte aux pommes",
  "author": "Muri Blanco",
  "image": "http://images.mesrecettes.com/56459281-6fe6-4d9d-984f-385c9488d824.jpg",
  "description": "Une tarte aux pommes classique avec les meilleurs ingrédients du marché",     
 "@type": "AggregateRating",
    "ratingValue": "4.5",
    "reviewCount": "276",
    "bestRating": "5",
    "worstRating": "1"
  },</script>

une virgule sépare les blocs de code les uns des autres, les accolades groupent leurs champs de données et attributs. Enfin, plusieurs différents champs et attributs peuvent être utilisés, qui contiennent par exemple les valeurs nutritionnelles (nutrition), ingrédients (recipeIngredient) et les instructions (recipeInstructions). Après la virgule de séparation, plusieurs champs de données sont possibles :

"prepTime": "PT30M",
  "totalTime": "PT3H",
  "recipeYield": "8",
  "nutrition": {
    "@type": "Informations nutritionnelles",
    "servingSize": "1 medium slice",
    "calories": "230 calories",
    "fatContent": "1 g",
    "carbohydrateContent": "43 g",
    "cholesterolContent": "0 mg",
    "fiberContent": "1 g",
    "proteinContent": "1 g",
    "saturatedFatContent": "2 ½ g",
    "servingSize": "1 service",
    "sodiumContent": "200 mg",
    "sugarContent": "27 g",
    "transFatContent": "0 g"
  },
  "recipeIngredient": [
    "1 pâte feuilletée",
    "6 pommes pelées et coupées (taille moyenne)",
    "1 demi tasse de sucre",
    "2 cuillère à soupe de farine",
    "1 cuillère à café de cannelle",
    "1 pincée de sel",
    "le jus d'un citron"
  ],
  "recipeInstructions": [
    "Première étape",
    "Deuxième étape",
    "Troisième étape"
   ]
}</script>

Lors de l'affectation de Rich Cards pour les films, d'autres champs et propriétés sont à choisir.

Rapport pratique[modifier]

  • Google recommande à tous les webmasters d'explorer les champs de données et attributs possibles, compatibles avec le format JSON-LD et exploitables par Google.
  • Dès qu'une URL utilisant le code source JSON-LD est référencée, on peut voir un aperçu dans le Structured Data Testing Tool. Il est possible de représenter les Rich Cards d'un ou plusieurs URLs au format Carrousel.
  • C'est grâce au Structured Data Testing Tool que l'on peut vérifier si les données d'une Rich Card sont valides. Cet outil présente la Rich Card de telle manière que tous les champs de données choisis, attributs, éventuellement les messages d'alertes et erreurs sont affichés. La validité est un prérequis indispensable pour que la Rich Card soit affichée dans les SERP.
  • Dans la Console de Recherche Google, on peut trouver les informations sur les Rich Cards et leurs référencements. En cas d'erreurs, ces dernières sont annexées au Testing Tool, afin qu'elles puissent être corrigées.
  • En outre, Google recommande la mise en place d'un sitemap pour tous les contenus indiqués. Ainsi, ils pourront être indexés plus facilement par Google.[2]

Actuellement, Google ne propose qu'une version Beta pour la surveillance. Sous l'onglet Rich Results, les indicateurs de performance de chaque Rich Card doivent être notés dans Google Search Console, comme les taux de clics et impressions. Ces rapports aident à comprendre comment les Rich Cards peuvent avoir une influence sur les performances des appareils mobiles.

Importance pour le référencement[modifier]

Les Rich Cards sont un pas de plus en direction d’un web sémantique. Inspirés des Rich Snippets, les précédents formats ne sont pas superficiels et peuvent encore être utilisés - c'est l'avantage considérable du format JSON-LD, puisqu'il est compatible avec les formats RDFa . Pour les fournisseurs de certains types spécifiques de contenu, les Rich Card sont une possibilité de rendre leurs offres plus visibles à leurs clients potentiels sur les SERP mobiles. A l'heure actuelle, les sites web de recettes, d'instructions de cuisine et de pâtisserie, ainsi que les sites web de critiques de films sont les fournisseurs principaux. Dans un futur proche, de nouveaux formats et contenus devraient être ajoutés. Google lui-même avance que l'environnement technique pour les Rich Cards va continuer d'évoluer.

Références[modifier]

  1. Search Features, developpers.google.com, ouvert le 07.08.2017
  2. Introducing Rich Cards, developpers.google.com, ouvert le 07.08.2017

Liens web[modifier]