Google Search Console

Google Search Console (abrégé GSC, anciennement Google Webmaster Tools) est un outil gratuit d’analyse et de service de Google. En utilisant Google Search Console, de très nombreux réglages peuvent être effectués pour les pages web ou applications, des statistiques peuvent être établies et analysées et des actions d’optimisation peuvent être mises en place. Cet outil émet également des signaux sur des liens retours non-naturels ou des malwares qui pourraient être installés sur le site. Les données de Google Search Console ne sont pas toutes publiques, au contraire des données qui sont produites par Alexa. Les métriques de Google Search Console peuvent être couplées avec celles du programme Google Analytics afin d’améliorer ses statistiques.

Contexte

Pour Google, il est très important que les sites internet soient solidement programmés et que le nombre d’erreurs reste limité. Cette intention n’est cependant pas seulement altruiste. Premièrement, l’entreprise de Mountain View veut s’assurer que ses résultats de recherche montrent les cibles de la plus haute qualité possible. Ensuite, l’optimisation des pages web est naturellement importante afin de conserver une haute qualité des landing pages pour la publicité effectuée via Google AdWords ou par des éditeurs de site web via Google AdSense.

Dans le même temps, on conçoit que grâce à cette administration du compte Search Console, Google obtient des aperçus supplémentaires sur la conception et les données du site web.

Conditions d'utilisation

Pour utiliser Google Search Console, la page en question doit être en tout premier lieu enregistrée. Un compte Google actif est requis. Après l’inscription, le propriétaire doit vérifier sa page.

Autrement, la page web peut aussi être vérifiée avec un compte Analytics actif, en utilisant le nom du domaine d’un fournisseur, une balise HTML ou le Google Tag Manager. Une fois que la vérification est terminée, l’outil affiche des données pertinentes pour la page web et ses fonctionnalités traditionnelles peuvent être à présent exploités.

ajouter-propriete-google-search-console fr.jpg

gsc methode alternative.png

Fonctionnalités

Google Search Console contient un grand nombre de fonctions qui peuvent être utilisées pour l’analyse et l’utilisation d’une page web. Ces fonctions sont brièvement décrites ci-dessous :

  • Ajouter un sitemap.XML : toutes les URL d’un site peuvent être transmises à Google au travers d’un plan de site XML. Bien que ce ne soit pas une garantie pour une indexation future, cela augmente la possibilité que même les accès difficiles aux éléments d’une page peuvent être recherchés. De plus, avec GWT, vous pouvez également installer une image séparée du sitemap ou bien une vidéo. Cet outil analyse chaque plan de site après avoir téléchargé les erreurs.
  • Tester le robots.txt : si un fichier robots.txt est intégré, il peut être tester et analyser à l'aide de GSC. Les nouvelles instructions au robot d'exploration peuvent de la même façon être ici testé.
  • Réglages du site : vous pouvez sélectionner votre pays préféré, ainsi que toutes les informations du format de domaine désiré par défaut (avec ou sans le « www »), ainsi que régler la vitesse du robot d’indexation jusqu’à deux questions au serveur par seconde. Si vous ne savez pas la performance de votre serveur, vous devrez laisser Google effectuer ces réglages automatiquement.
  • Renier les backlinks : un des outils les plus controversés dans la scène du SEO au cours des dernières années est l’outil de disavow de GSC. Des liens entrants peuvent être déclarés invalides si le webmaster estime que ces liens sont plus nuisibles que bénéfiques. Beaucoup de professionnels du SEO considèrent que Google utilise les données de cet outil afin de découvrir les réseaux de liens. Cet outil peut être trouvé ici : https://www.google.com/webmasters/tools/disavow-links-main
  • Ignorer les paramètres de l’URL : les experts du SEO et les webmasters peuvent utiliser le GWT pour vider les paramètres individuels d’une URL. Vous pouvez déterminer si le paramètre a une influence sur le contenu ou s’il représente un paramètre de tracking, comme un "utm".
  • Supprimer les liens URL de l’indexation : une fonction relativement importante du GWT est le retrait temporaire de liens URL de l’indexation de Google. C’est très utile quand des sous-pages individuelles sont indexées de manière non intentionnée. Cette fonction ne remplace pas une exclusion de l'indexation comme les balises noindex le font.
  • Surligneur de données (data highlighter) : cette fonction vous permet de marquer les positions pertinentes d’une page web, afin que Google puisse identifier les informations structurées, tels que les prix ou les horaires d’ouverture d’un bureau.
  • Exploration comme avec le Googlebot : avec cette fonction, vous pouvez apercevoir vos pages en tant que robot d'exploration et découvrir des erreurs de syntaxe potentielles. Il est aussi possible de cette façon de rendre une page complètement.
  • Envoyer les URL à l'index de Google : Après que le site a été vu "comme Google", lui et les URL associées peuvent être envoyés directement à l'index Google. Plusieurs URL peuvent être indexées à la fois.
  • Contrôle des données structurées : quand un site web utilise des microformats ou des données structurées, cette distinction peut être vérifiée avec Google Search Console.
  • Contrôle des Rich Cards : si un site web utilise des rich cards, il est possible de les vérifier avec GSC.
  • Vérifier les pages AMP : quand un site web est aussi disponible sous format AMP, cette implantation peut être contrôlée avec Search Console.
  • Tester l'accessibilité mobile : Google Search Console montre si les URL sont aussi disponibles et appropriées à l'utilisation mobile.
  • Test des balises hreflang : si un site web a une dimension internationale et est disponible en différentes versions linguistiques, on peut l'indiquer avec une balise hreflang. GSC peut contrôle cette balise.
  • Ressources bloquées : Google Search Console montre aux utilisateurs quand des ressources importantes d'un site web n'ont pas pu être chargées ou si le Googlebot empêche l'indexation.

Outils statistiques

En complément des fonctions actives, GSC fournit une banque de donnée extensive composée de statistiques.

  • Tableau de bord : les webmasters obtiennent une vue d’ensemble de leur statut DNS, des erreurs d’indexation, des requêtes de recherche, de la validité des robots.txt et des erreurs dans les liens URL et les sitemaps.

Google Webmaster Tools II.jpg

  • Requêtes de recherche : similaire à Google Analytics, GSC fournit également une vue d’ensemble sur les recherches et les clics, ainsi que sur les classements de mots clés particuliers. Les statistiques peuvent être téléchargées ou limitées sur une période de temps spécifique. GSC conservent ces données sur 90 jours.
  • Liens entrants : une fois de plus, Google offre une vue d’ensemble très utile et affiche combien de liens internes il existe depuis des pages secondaires spécifiques. Il s’agit d’un important aspect de l’optimisation on-page.
  • Statuts d'indexation : on peut voir ici si l'indexation d'un site web a eu lieu. Cette métrique est bien adaptée pour voir les possibles pénalités. Search Console montre aussi combien de pages d'un site web ont été indexées et lesquelles ont été retirées.
  • Amélioration du HTML : Google fournit une optimisation potentielle des meta descriptions et des titres.
  • Erreurs d'exploration : Search Console donne des informations sur les pages 404, que ce soit sur la version mobile ou bureautique.

Notifications de Google

Si vous inscrivez votre site dans le Google Search Console, vous recevrez une notification émanant de Google s’il se produit le moindre problème au moment de la recherche. Google fait aussi savoir aux webmasters s’il y a des problèmes liés au serveur ou à certaines mises à jour de logiciel (comme WordPress). Tout spam est également rapporté par Google au travers des fonctions liées à la sécurité. Si Google reconnaît des liens artificiels ou une entorse aux droits d'auteur, des notifications peuvent être envoyées au webmaster via des mesures manuelles.

Autres outils

À l'origine, de nouveaux outils d'analyse ont été introduits sous forme de versions bêta via les anciens Outils Google pour les Webmasters et pouvaient alors être testés par les utilisateurs. Aujourd'hui, Search Console fournit des liens vers d'autres outils, comme un "rapport sur l'utilisabilité", un testeur de balisage de courrier électronique ou encore un outil pour créer et tester des données structurées.

Avantages pour le SEO

Si le statut du mot-clé est "not provided", les professionnels du SEO peuvent utiliser GSC comme un complément de Google Analytics. C’est un fait prouvé que la console fournit une statistique spécifique à propos de l’accès par les mots-clés. Parallèlement, GSC a beaucoup d’autres avantages et ses applications peuvent être généralement être divisées en deux niveaux :

  • Outil pratique auxiliaire : Google Search Console facilite la gestion d’un site web dans les recherches Google. Les webmasters n’ont pas besoin d’être des experts en terme de traitement du code source ou du serveur. Un bon exemple est l’option qui permet de sélectionner une version préférée du site (avec ou sans "www"). Les références à un auteur par exemple peuvent être réglées avec le surligneur de données sans qu’il soit requis une particulière compétence dans la programmation, afin de préserver la capacité d’affichage de snippets enrichis.
  • Outils compréhensibles pour l’optimisation : en sauvegardant le sitemap.XML, toutes les pages secondaires d’un domaine seront relayées vers Google. Les notifications d’erreurs sur le plan du site ou à propos de liens nuisibles, ainsi que l’analyse d’informations meta, sont aussi d’une grande aide.

Informations supplémentaires

Depuis le 20 mai 2015, Google Webmaster Tools s'appelle officiellement Google Search Console. Après avoir obtenu des informations de plus en plus précises sur les utilisateurs, Google a alors constaté que seuls quelques utilisateurs étaient des "webmasters". Pour que le nom du produit puisse être évocateur pour tout le monde, comme les propriétaires de petites entreprises, les utilisateurs par hobby, les professionnels du référencement, etc., Google a décidé de renommer son outil.

Liens web

Catégorie