Optimisation boutique en ligne

Optimiser sa boutique en ligne ou son online shop combine diverses mesures visant à améliorer le classement dans la recherche Web ainsi les revenus d’une boutique en ligne.


Principes de base de l'optimisation d’un online shop[modifier]

L'optimisation d’une boutique en ligne se compose essentiellement de deux aspects. Le SEO vise à optimiser le site web de telle sorte que la boutique en ligne se classe mieux dans les listes de résultats des moteurs de recherche (SERP) et reçoit donc plus de visiteurs. L'optimisation de la conversion (abrégée CRO) vise, quant à elle, à convertir les visiteurs qui ont été attirés sur le site web en clients et à maximiser les revenus.


SEO pour les boutiques en ligne[modifier]

Comme pour les sites web ordinaires, le référencement pour les boutiques en ligne se compose d'un certain nombre de disciplines:

Contenu[modifier]

Les boutiques en ligne sont souvent à court de contenu, car il n'existe pratiquement pas de pages avec des contenus. Les spécialistes du référencement peuvent commencer ici. Tout d'abord, la page d'accueil doit être optimisée pour les mots clés les plus importants de la boutique en ligne. Même si le texte de la page d'accueil doit idéalement être situé directement dans le champ de vision directe de l'utilisateur ou “above-the-fold”, cela n'est souvent pas possible avec les boutiques en ligne. C'est pourquoi les textes de la page d'accueil et les descriptions des catégories se trouvent souvent en dessous du contenu réel ou de la liste des produits. Les descriptions de catégories sont souvent négligées, voire complètement oubliées. Pourtant, elles constituent un moyen particulièrement efficace de faire correspondre les mots clés à la catégorie concernée.

Il convient d'utiliser des descriptions de produits uniques sur les différentes pages de produits, qui comprennent à leur tour les mots clés relatifs aux produits. La longueur minimale de ces textes est controversée. Il est recommandé de ne pas les limiter à une simple énumération des fonctions et des caractéristiques d'un produit, mais plutôt d'illustrer le produit en détail et de souligner les avantages pour l'acheteur, sans toutefois générer un contenu de remplissage pur.

Désignation des catégories, des produits et des images[modifier]

Lors de la désignation des catégories et des produits, il convient de tenir compte des principaux mots-clés que les clients potentiels recherchent souvent. Il est important de déterminer s'ils recherchent "appareil photo numérique" ou "appareil numérique", par exemple. Le mot-clé doit également apparaître dans le titre et l'attribut alt de toutes les images de produits du shop.

Liens internes et externes[modifier]

Les liens sont également très importants. La création de liens externes doit toujours être en rapport avec le sujet, de sorte que les sites liés doivent idéalement correspondre au catalogue du magasin. Vous devez mettre l'accent sur une structure de liens naturelle qui comprend non seulement des liens vers la page d'accueil, mais aussi des liens dits “profonds”.

En utilisant un maillage interne bien structuré, les gérants de shops peuvent montrer à Google comment identifier les pages web clés du shop lui-même. L'attention devrait être moins portée sur les informations plus formelles telles que les conditions d’expédition ou les mentions légales, mais, par exemple, sur les recommandations d'achat, les best-sellers ou d'autres pages qui génèrent beaucoup de trafic. L'utilisation d'un fil d'Ariane dans la navigation (ou breadcrumb) et de modules de cross-selling constitue un moyen simple de soutenir judicieusement la création de liens internes. Ces derniers doivent être placés sur la page du produit et renvoyer à d’autres produits similaires au produit, ou bien intégrer des produits visant à compléter le produit consulté (par exemple : un appareil photo qui pourrait être complété par une pochette ou un matériel de nettoyage de la lentille).

Méta tags[modifier]

Les méta-tags ne doivent pas être oubliés, surtout pour les boutiques en ligne, car ils représentent l'une des meilleures possibilités d’utiliser les mots-clés à des fins SEO. Les mots-clés doivent être situés le plus près possible du début des méta-titres. Ils doivent également figurer dans la méta-description. En outre, ils doivent être formulés comme un appel à l'action pour inciter les utilisateurs des moteurs de recherche qui lisent la description à se rendre sur le shop.

Contenu dupliqué[modifier]

De nombreuses boutiques en ligne doivent faire face à des contenus en double ou dupliqués. Cependant, on les retrouve souvent dans des endroits où le contenu même est souvent négligé:

  • Si vous utilisez la description produit du fabricant. La solution ici serait de formuler vos propres descriptions de produits de manière à les rendre uniques.
  • Accessibilité du domaine avec et sans www. Pour pallier à cela, en place des redirections de type 301.
  • Si certains produits sont clairement identiques, à défaut de la couleur par exemple. Essayez d’exclure les pages de produits individuels au moyen des balises canoniques.

Éviter les pages d'erreur[modifier]

L'offre d’une boutique en ligne est en constante évolution. Il arrive donc souvent qu'un article ne soit plus accessible sous son ancienne URL. Si les utilisateurs tombent une page d'erreur, il y a de fortes chances qu’ils passent rapidement à un autre shop qui propose le produit qu'ils recherchent. Pour éviter ce rebond des clients (le bien connu “taux de rebond”), une redirection 301 doit être mise en place. La page cible devrait être, par exemple, une page de renvoi spécifique, où sont affichées les alternatives aux produits de votre gamme. S'il existe un remplaçant direct du produit, une redirection vers cet article serait souhaitable.

Utiliser des technologies adaptées aux moteurs de recherche[modifier]

Les frames doivent être évités dans la conception d’une boutique en ligne, car ils empêchent les moteurs de recherche d'indexer entièrement le magasin. Les URLs dynamiques et les ID de session signalent le problème qu'une même page existe sous plusieurs URL ou n'est plus détectable peu après l'indexation. Pour le moteur de recherche, cela signifie que le contenu est dupliqué et que des messages d'erreur apparaissent régulièrement, les pages de produits ne pouvant plus être explorées. S’il est inévitable d’utiliser de telles URL, les balises canoniques devraient être utilisées de manière modérée et réfléchie. En revanche, les ID de session et les URL dynamiques sont à proscrire.


Optimisation des conversions[modifier]

Pour optimiser la conversion, le client ou plus précisément les besoins du client doivent être satisfaits. Il veut généralement d'abord être informé et n'achète que dans un deuxième temps. C'est pourquoi les gérants de boutiques en ligne doivent veiller à fournir aux visiteurs toutes les informations dont ils ont besoin pour faire mûrir leur décision d'achat, par exemple sous la forme de guides d'achat, de rapports de test ou d'avis de clients. En outre, il existe un certain nombre d'autres approches dans le domaine de l'optimisation de la conversion:

  • une navigation facile et intuitive
  • une procédure de commande simple et en quelques étapes
  • une haute sécurité pour les données personnelles
  • un site web pouvant être affiché dans différents navigateurs

Par ailleurs, il est nécessaire de se pencher sur les aspects différents en interne afin d’optimiser les conversions:

  • les taux de rebond et des pages de sortie
  • les pages surchargées
  • la présentation des USP
  • les fonctions de recherche interne
  • l’intégration de filtres de produits utiles
  • l’utilisation du test de segments A / B
  • le design du shop et l’utilisabilité des formulaires
  • transparence du parcours de navigation (breadcrumb ou fil d’Ariane)
  • une présentation attrayante du produit
  • des temps de chargement rapides