Relance


Une relance est une ré-introduction ou un redémarrage, par exemple d’un produit.

Domaines et buts[modifier]

Il y a relance d’un produit quand il revient sur le marché sous une forme modifiée. Pour les marques, un remaniement de toute la stratégie peut s’effectuer, tout comme ce peut être le cas pour les sites web qui veulent se moderniser, améliorer et optimiser leur mise en page et leur structure.

Relance de produit[modifier]

Le but d’une relance de produit est d’allonger le cycle de vie du produit en changeant légèrement son design ou ses fonctions. Le produit peut être conservé plus longtemps sur le marché : grâce à une relance, le déclin de son prix peut être contré, ainsi qu’un éventuel déclin des ventes. Une phase de croissance supplémentaire pourrait même se produire, ce qui est la situation optimale. Autrement, la relance est utilisée pour donner une seconde chance aux produits qui ont connu un échec. Au bout de quelques mois, le produit est relancé sous une version améliorée.

Relance d’un site web[modifier]

Lors d’une relance d’un site web, il est possible de recréer la mise en page dans son intégralité afin qu’il ait l’air plus moderne et plus intéressant. Le site peut en devenir plus attirant et facile à utiliser, ce qu’on peut aussi identifier au moyen de tests à multi-variables. Les textes et les graphiques déjà existants sont testés sur leurs aspects pratiques. De plus, de nouvelles fonctions peuvent être introduites : un site peut par exemple être élargi en y ajoutant un forum ou un livre d’or. De manière générale, la structure entière du site devrait être contrôlée, tout en étant objectif sur la valeur des aspects déjà existants.

L’objectif de base est de créer un site plus attractif pour les visiteurs, afin de leur offrir de meilleures informations et de se distinguer positivement de ses concurrents. Une relance d’un site web devrait avoir l’optimisation on-page comme but, en plaçant par exemple des boutons d’appel à l’action.

Check-liste pour la relance[modifier]

Une structure propre du site web : une structure logique afin d’analyser la longueur du chemin d’accès vers les pages inférieures. Ce chemin d’accès ne doit pas contenir plus de cinq clics pour rejoindre la page principale.

  • Redirections : si les URL ont été modifiées, il est conseillé de rediriger les “vieilles” subpages vers les plus récentes à l’aide de la redirection 301.
  • Liens internes : assurez-vous que toutes les subpages sont internement reliées.
  • Liens vers les "vieilles" subpages : analysez le profil de vos backlinks afin d’identifier quels liens doivent être modifiés, car uniquement accessibles via une autre URL. Contactez l’opérateur de votre site web afin de changer les URL.
  • Accessibilité : Assurez-vous que le crawler peut atteindre toutes les pages qui doivent être indexées. Vérifiez si elles sont bloquées par un fichier robots.txt ou un robot meta tag.
  • Principes on-page fondamentaux : assurez-vous que les principes on-page fondamentaux tels que les attributs titre, description et ALT sont corrects pour les images. Le titre doit être indiqué sur chaque subpage, être unique et d’une longueur appropriée. Les mêmes aspects doivent être considérés pour la description. Le titre et la description apparaissent aussi dans les snippets dans la recherche de Google. Décrivez l’image au sein de l’attribut ALT et ce qu’elle représente exactement, afin de rendre les informations plus accessibles pour les moteurs de recherche.
  • Codes de suivi : intégrez des codes de suivi sur le nouveau site web, afin qu’aucune donnée ne soit perdue. Ensuite, vérifiez avec l’assistant Google Tag si les codes ont été correctement intégrés.
  • Plan sitemap à jour : mettez à jour votre plan sitemap. Vérifiez si toutes les pages importantes et pertinentes ont été incluses dans le plan sitemap.
  • Temps de chargement : vérifiez le temps de chargement de votre site web et assurez-vous qu’il fonctionne parfaitement. Les secondes sont cruciales !
  • Tags canoniques : posez des tags canoniques sur chaque subpage. Ils doivent se référer à l’URL du site web. S’il existe un autre site avec un contenu similaire, Google devrait aussi prendre ce site en considération.

Importance pour le référencement[modifier]

La relance d’un site web offre de nombreuses possibilités pour une optimisation on-page. Mais il faut aussi garder à l’esprit qu’une baisse dans les classements peut aussi être possible.

Une occasion idéale pour l’optimisation on-page[modifier]

Quand une page est totalement retravaillée, tout ce qui est important pour une amélioration du classement dans les moteurs de recherche ou qui peut aider un visiteur à choisir ce site et à rester dessus doit être pris en compte. La mise en page, ainsi que la structure, offrent un très beau potentiel d’optimisation qui pourrait à la fin faire du visiteur un client.

Éviter une perte dans le classement actuel[modifier]

Si votre site web possède avant la relance une bonne position dans les résultats des moteurs de recherche, il est évident que vous souhaitez conserver ce classement après avoir opéré. Cela n’est toutefois pas assuré, à moins que vous n'agissez consciencieusement. En effet, les moteurs de recherche indexent l’URL exacte d’un seul site web, et si la structure du site web se voit changée, la plupart du temps son URL le sera aussi. Réaliser la redirection correctement est donc très important. Un internaute qui ouvre la page ancienne à l’aide de ses marque-pages doit être immédiatement redirigé vers l’URL actualisée. Cela fonctionne avec le code de statut 301 (redirection), qui indique que le site web a été déménagé de manière permanente. La popularité du lien est de ce fait aussi transférée. La redirection doit référer exactement au nouveau site web, et non pas vers une éventuelle nouvelle page d’accueil.

Mise à jour des backlinks[modifier]

Une optimisation off-page doit aussi être prise en compte au moment d’une relance. Tous les backlinks des vieilles pages doivent être identifiés, vérifiés et actualisés.

Lien web[modifier]