URL dynamique


Une URL dynamique ou un site web dynamique sont générés au moment où un utilisateur soumet une requête de recherche. Au contraire d’un site web statique, les URLs dynamiques ne sont pas enregistrées dans leur intégralité dans le serveur correspondant, mais elles sont générées grâce aux données enregistrées sur le serveur et au moyen d’une application. Le programme ou application donne accès à cette base de données et un site web est créé sur la base de la requête de l’utilisateur. Les URL dynamiques sont principalement utilisées sous une forme web, comme des listes de produits, des sessions ou des sites web interactifs.

Informations générales[modifier]

Les paramètres des URLs différencient une URL dynamique d’une URL statique. Ce sont des paires de valeurs de paramètres qui sont transmises directement de l’URL au serveur. Elles servent à extraire dynamiquement le contenu intéressant depuis la base de données. La requête individuelle détermine les paramètres à utiliser. Il est possible de reconnaître une URL dynamique d’une URL statique grâce aux caractères spéciaux ?=& : ils composent typiquement une URL dynamique. Les programmes spéciaux ou des plateformes aidant à créer des URLs dynamiques sont Javascript, PHP, Java EE (anciennement Java Server Pages) ou la plateforme NET de Microsoft (Active Server Pages).

600x400-dynamischeurl-fr-01.png

Rapport pratique[modifier]

Voici un exemple d’une URL dynamique :

http://www.domain.com/category/article.php?language=fr&inhalt=dynamic-url

Dans l’exemple ci-dessus, un site web dynamique est généré et affiche le contenu d’une page d’un produit dans une catégorie spécifique en français. C’est donc une liste de produit qui est créée au moment de la requête de recherche de l’utilisateur. Dans ce cas, une URL dynamique a été créée car la disponibilité du produit est un facteur important. La page peut être actualisée. Les utilisateurs ne souhaitent en général pas voir une page dont le produit n’est plus disponible.

Intérêt pour le référencement[modifier]

Les pages dynamiques sont plutôt fréquentes et dans de nombreux cas reconnues comme la meilleure pratique. Cependant, les robots d'exploration des moteurs de recherche ne peuvent pas toujours traiter les URL dynamiques ou les interpréter correctement. Ainsi, différents aspects de l’optimisation du référencement doivent être pris en compte, afin de garantir la capacité du crawler et d’assurer l’accessibilité des mots.

1) L’usage d’URLs dynamiques peut rapidement produire un phénomène de duplicate content, car le même contenu est accessible sous différentes URLs. Ce peut être corrigé à l’aide des tags canoniques ou en bloquant certains paramètres du Google Search Console. Les redirections ou le module mod-rewrite sont aussi recommandés.

2) Les URL dynamiques sont connues pour leur taux de clics bas dans les SERP, ce qui est un désavantage. Les moteurs de recherche apprennent et s’améliorent de manière continue ; ils peuvent dans de nombreux cas bien traiter les URL dynamiques. C’est toutefois dépendant des paramètres employés et s’ils sont vraiment utiles.

3) Les aspects sémantiques doivent aussi être pris en compte dans l’utilisation d’URL dynamiques, car les contenus d’URL statiques sont décrits avec des mots-clés, ce qui n’est pas toujours le cas des URL dynamiques. Il est recommandé de générer des titres, des mots-clés et des descriptions dynamiques du contenu dans la section meta si on veut mettre en place un site web dynamique.

4) Dans la production de contenus dynamiques, il faut être très attentif à ce que les moteurs de recherche les distinguent de façon positive. Le code doit rester fin. Les paramètres inutiles doivent être retirés. Les URL doivent être les plus courtes possibles, même s’il n’existe pas de limite au nombre de paramètres. De plus, aucun paramètre important ne doit être caché (par exemple dans un cas de réécriture de ces paramètres au sein d’autres URL, ce qui pourrait amener une perte des informations).

5) Il est important d’éviter l’utilisation des URL dynamiques pour certaines applications. Les menus, la navigation ou les bas de pages doivent être statiquement intégrés, afin que les moteurs de recherche puissent interpréter ces liens correctement : dans le cas contraire, le link juice pourrait se perdre. Il en va de même pour les boîtes de texte, dont le contenu est seulement accessible via les scripts. Dans des cas particuliers, les lignes directrices des opérateurs des moteurs de recherche peuvent être d’une grande aide.

Liens web[modifier]