Link juice


Le link juice ou Google juice (en français aussi traduit par jus de référencement) est un terme familier du SEO qui décrit la distribution des backlinks au sein d’une page web et la force de la réputation de ces liens. Le nombre et la qualité de ces liens déterminent tous les deux la composition de ce link juice.

Informations générales[modifier]

Alors que des algorithmes individuels tels que le PageRank, le TrustRank ou le Author Rank représentent des facteurs d’évaluation pour les sites web et le contenu web, le link juice est une métaphore qui permet de multiples facteurs d’évaluation. La qualité et le nombre de liens entrant, ainsi que la manière dont leurs références sont distribuées sur un site web, appuient le concept de la force du lien ou du link juice introduite par Greg Boser[1].

Cependant, il est possible et accepté qu’il existe d’autres critères comprenant le contenu, les annotations, les metadonnées ou le classement dans les SERP. De manière figurative, vous pouvez imaginer une rivière avec plusieurs bras. Le filon principal, un site web puissant, possède la majorité du link juice. Les bras, c’est-à-dire les sous-pages, bénéficient seulement du link juice du filon principal. Il est important d’assurer un flot régulier en répartissant le pouvoir du lien sur les liens internes.

600x400-linkjuice-fr-01.png

Intérêt pratique[modifier]

Dans de nombreux cas, il est recommandé de contrôler la distribution de la force du lien s’il existe de nombreuses subpages. Dans la pratique, les subpages telles que les conditions d’utilisation ou la page de contact peuvent être modifiées afin qu’elles n’obtiennent aucun link juice de la part de la page principale. Certaines sous-pages ne sont pas censées être accessibles, les pages possédant beaucoup de link juice ne devraient donc pas pouvoir y accéder. Il y a quelques années, une tentative a été menée dans le but d’exclure certaines pages à l’aide de l’attribut nofollow. Le PageRank Sculpting devint donc une pratique de base.

Il s’agissait alors de contrôler le link juice en utilisant l’attribut nofollow, qui n’était pas introduit en tant que mesure contre les spams. C’est la raison pour laquelle en 2009, Google changea les règles du jeu. Maintenant, les liens nofollow sont pris en compte dans l’évaluation, ce qui signifie que le jus de référencement doit être contrôlé au moyen d’autres méthodes. Javascript, le fichier .htaccess, les cadres ou les consignes robots.txt sont des exemples.

Importance pour le référencement[modifier]

Même si le link juice est un concept abstrait, il explique quelque chose sur la structure d’un site web et ses liens vers d’autres pages. D’un côté, on devrait tenter d’obtenir les meilleurs liens possibles des autres sites web. D’un autre côté, votre propre structure de page devrait avoir la meilleure accessibilité possible. Ce qui apparaît au premier abord comme un bénéfice pour les utilisateurs est remis en jeu quand un utilisateur est en fait un agent utilisateur, c’est-à-dire un crawler ou un robot d'exploration qui fait l’analyse de chaque page. Les moteurs de recherche reconnaissent la structure de la page et évaluent la qualité des liens. Depuis que le link juice prend en compte cet aspect, en plus de nombreux autres, il s’agit en effet d’un moyen efficace pour optimiser son site web.

Références[modifier]

  1. What is Link Juice?. Wisegeek. Publié le 16 Janvier 2014.

Liens web[modifier]