Hreflang


Le hreflang est un attribut qui indique à Google et aux autres moteurs de recherche qu’il existe différentes versions linguistiques d’une page web. Le contenu web sera donc délivré de sorte à correspondre à la région de l’utilisateur. Une bonne intégration de l’attribut hreflang contribue à l’utilisabilité et donc indirectement à l’optimisation du référencement.

Contexte[modifier]

Avec l’internationalisation grandissante des sites web, Google introduit l’attribut hreflang en 2011[1]. Le but est de donner une opportunité aux webmasters de marquer les sites web aux visées internationales, afin que le contenu puisse être diffusé selon la région correspondante.

À l’origine, deux scénarios étaient envisagés.

  • sites web à visées internationales offrant un contenu identique dans différentes langues
  • sites web à visées internationales qui fournissent un contenu dans la même langue mais avec des différences régionales (devise, délai et frais de livraison, etc.)

De plus, il existe aussi une troisième façon d’utiliser le hreflang.

  • sites web à visées internationales offrant un contenu généré par les utilisateurs, sur lesquels seulement les éléments de matrice comme le menu ou les mentions légales sont traduites.

Depuis l’introduction du hreflang, Google a étendu son soutien en ce qui concerne le balisage. Depuis juillet 2014, les problèmes relatifs à l’intégration de l’attribut hreflang peuvent être vérifiés à l’aide du Google Search Console[2] .

Intégration[modifier]

Il existe fondamentalement trois façons de mettre en place un hreflang pour un site web multilingue. Voici un exemple pour un site allemand avec des versions en anglais et en suisse allemand. Pour ces langues, les codes ISO 639-1[3] peuvent être utilisés. ISO 3166-1 alpha-2[4] peut être utilisé pour les abréviations des pays.

Le hreflang peut être intégré dans la sectiond’un document PDF, HTML ou autres fichiers disponibles au téléchargement.

http://monsite.com.fr />; rel=”alternate”; hreflang=”fr” 

Les moteurs de recherche peuvent déjà être informés de différentes versions à l’aide du sitemap XML.

<!--?xml version=”1.0″ encoding=”UTF-8″?-->


http://www.meineseite.de/en/





En tant qu’élément de lien HTML

 

Ce qui est important ici, c’est que l’élément hreflang soit inclus dans la sectionde toutes les sous-pages d’un site web, de sorte que l’identification de la bonne version linguistique fonctionne avec les moteurs de recherche. Par conséquent, toute nouvelle version linguistique nécessite un élément de lien distinct.

Intégration à des fins multinationales et multirégionales[modifier]

Si les pages individuelles d’un site web sont dans la même langue mais que chacune correspond à une cible géographique différente, le code pays doit être complété par un code langue approprié. Dans le cas d’un site allemand qui se concentre sur l’Allemagne et l’Autriche, l’élément de lien hreflang ressemblerait à ceci :

 


 

Si un site web possède une seule page qui est référencée pour toutes les versions linguistiques, le hreflang=”x-default” peut être utilisé. Chaque page se réfère ensuite dans l’en-tête à travers le hreflang=”x-default” pour la page d’aperçu. Cette tactique se prête aux domaines .com, qui sont internationalement orientés et possèdent de nombreuses versions linguistiques.

Avantages pour le référencement[modifier]

Si vous gérez un site web à portée internationale et que son contenu existe dans plusieurs langues ou dans la même langue mais avec des particularités régionales, le hreflang devrait absolument être utilisé. Avec lui, les conditions optimales sont mises en place afin de s’assurer que le contenu est correctement diffusé selon le profil de l’utilisateur.

L’utilisation du hreflang n’est en soi pas un facteur de classement. Cependant, l’insertion de cet attribut peut indirectement influencer le SEO. Les taux de rebond peuvent s’en trouver réduits et la durée du séjour augmentée, car le bon contenu est affiché aux utilisateurs dès lors toute première visite, sans que ces derniers aient besoin de sélectionner la bonne langue ou la bonne version du site. Dans le même temps, cela augmente aussi la possibilité d’une conversion de la part du même utilisateur. Depuis que les différences régionales peuvent aussi être spécifiées dans le code source avec le hreflang, le comportement de l’utilisateur peut se voir positivement influencé. Si un client suisse visite une boutique en ligne allemande basée en Allemagne, la version suisse peut être directement trouvée grâce au hreflang. Le gestionnaire de la boutique peut donc afficher la page web appropriée au client suisse germanophone, ce qui est une solution optimisée pour lui car cela inclut la devise, les coûts de livraison et même des contenus personnalisées, notamment au niveau des particularités culturelles suisses quant à l’écriture de l’adresse (canton, etc.). Les régionalismes et les différentes orthographes peuvent ainsi être prises en compte.

A l’aide du hreflang, les sites web à visées internationales et utilisant différentes versions linguistiques renforcent l’utilisabilité et la pertinence de leurs pages pour les utilisateurs. Avec la réduction du taux de rebond et l’augmentation de la durée de visite, le site web ou le online shop est donc indirectement optimisé pour les moteurs de recherche.

Références[modifier]

  1. New markup for multilingual content, Official Google Webmaster Central Blog, 05.11.2011
  2. Troubleshooting hreflang annotations in Webmaster Tools, Official Google Webmaster Central Blog, 14.07.2014
  3. Liste des codes ISO 639-1, Wikipédia
  4. ISO 3166-1 alpha-2, Wikipédia

Liens web[modifier]