App Marketing


Le marketing d’applications ou app marketing désigne la commercialisation d’une application pouvant être utilisée sur différents appareils mobiles. Le marketing d’applications a pour objectif de gagner un nombre d’utilisateurs aussi élevé que possible pour une application ou un widget et de générer ainsi des revenus. Le marketing d’applications peut être défini comme un élément du marketing mobile, bien que l’attention toute particulière portée aux applications le différencie du marketing mobile, dans lequel les appareils mobiles sont considérés comme de simples canaux de distribution de la publicité.

Informations générales[modifier]

Grâce à l’utilisation croissante des appareils mobiles, les applications et les widgets ont eux aussi gagné en popularité. Le nombre d’utilisateurs de smartphones a connu une augmentation constante au cours des dernières années et s’élève à plus de 36 millions en France en 2017[1].

Les applications sont disponibles dans des versions très variées et remplissent souvent une fonction clairement définie que les utilisateurs estiment être utile. Cependant, avant que les applications n’attirent l’attention des utilisateurs, elles doivent être commercialisées. Dans de nombreux cas, cette étape est prise en charge par des agences spécialisées, mais une commercialisation individuelle est loin d’être impossible en respectant quelques règles de base.

Fonctionnalités[modifier]

Le marketing d’applications a pour objectif de générer une portée aussi large que possible auprès des utilisateurs. Parallèlement, une segmentation des différents groupes cibles est extrêmement importante, étant donné que les pertes de diffusion seraient bien trop importantes en son absence. Les utilisateurs peuvent être des technophiles, des early adopters ou être intéressés par un domaine particulier. Par conséquent, l’orientation vers chaque groupe-cible, appelée ciblage ou targeting, doit impérativement être prise en compte. À travers ces groupes-cibles, différents canaux sur lesquels l’application doit être commercialisée peuvent être identifiés. Une stratégie multicanal associe les avantages de la segmentation avec un groupe-cible aussi étendu que possible. Les media sociaux, les blogs, les différents App Stores comme iTunes ou le Google Play Store, les communiqués de presse ou les revues effectuées par de véritables utilisateurs qui peuvent utiliser l’application avant son lancement, sont autant de canaux possibles pour commercialiser une application.

Avant la commercialisation, il faut toujours une bonne idée. À travers l’utilisation d’applications ou de Widgets, les utilisateurs recherchent une fonctionnalité particulière. Quelque chose de nouveau, d’innovant ou d’original convaincra plus rapidement les utilisateurs que la simple copie d’une application connue. Cette idée va de pair avec un bon concept. Pour ce faire, il convient de répondre aux questions suivantes :

  • Comment les USP de l’application peuvent-elles être révélées ?
  • Comment le design doit-il être conçu ?
  • Quel type d’expérience utilisateur l’application doit-elle proposer ?

Tous ces facteurs jouent un rôle important lors du développement, mais également lors de la commercialisation de l’application. En effet, grâce à ces contenus, la commercialisation peut avoir lieu dans un cadre qui utilise le storytelling ou différents formats de documentation pour faire connaître cette application aux utilisateurs. Comme facteurs de renforcement, il est également possible de recourir à des influenceurs, des blogueurs ou des spécialistes qui testent l’application, l’évaluent et, le cas échéant, la rendent plus populaire – lorsqu’elle tient ses promesses. En particulier, l’application et le concept marketing sur chaque plateforme sue laquelle elle doit être distribuée doivent être optimisés. Dans tous les cas, une optimisation de l'App Store est conseillée. Les versions Freemium et Premium doivent également être considérées afin de créer dans un premier temps une incitation à télécharger l’application et dans un second temps de pouvoir générer des revenus à l’aide d’une version Premium.

Conditions juridiques applicables au marketing d’applications[modifier]

Toute personne qui commercialise son application doit, d’une part, respecter les directives des lieux de vente des applications et, d’autre part, prendre en compte certains aspects juridiques et ce, qu’il s’agisse de l’iTunes Store, du Google Play Store ou d’autres plateformes sur lesquelles des applications sont disponibles au téléchargement. Chaque plateforme possède ses propres règles et le non-respect de celles-ci est passible d’exclusion de ce canal de diffusion. Les contenus à caractère sexuel, la violence, le harcèlement ou les jeux de hasard sont par exemple interdits sur toutes les plateformes.

Les droits en matière de propriété industrielle, comme les droits de brevets, les droits de marques et les droits d’auteur ne doivent pas non plus être enfreints. En outre, il convient de respecter les directives concernant les téléchargements, les abonnements et les publicités. Avant le lancement d’une application, ces aspects doivent être vérifiés. Lors de la commercialisation en elle-même, des aspects supplémentaires, tels que les véritables évaluations des clients, l’utilisation de marques de tiers dans le cadre de la publicité par mots-clés et diverses clauses du droit de la concurrence revêtent une grande importance.

Importance pour le référencement[modifier]

Le marketing d’applications peut être utilisé de manière ciblée afin de générer du trafic vers les sites web ou les landing pages mobiles. Au sein des applications, il est par exemple possible d’inclure des liens profonds afin d’élargir l’offre de l’application de manière thématique. Ces liens peuvent mener à des écrans sur l’application et ainsi informer l’utilisateur de l’existence de certaines parties de l’application – par exemple, un site web mobile.

Ces contenus sont également visibles par Googlel’app indexing décrit ce processus du point de vue du moteur de recherche et le Googlebot mobile recherche en permanence des sites mobiles pertinents. Dans le cadre du marketing d’applications, la vue d’ensemble joue cependant un rôle important : avant le lancement d’une application, un site web informatif doit être édité. Il est également possible de diffuser landing page par e-mail, sur les réseaux sociaux ou au moyen d’autres canaux. Les sites web qui complètent l’offre de l’application doivent évidemment générer des téléchargements – cependant, ils peuvent également être considérés comme des signaux positifs pour les moteurs de recherche. C’est également le cas des communiqués de presse, des revues de blogueurs ou d’un grand nombre d’interactions sur les canaux des réseaux sociaux.

Référence[modifier]

  1. Nombre d'utilisateurs de smartphones en France de 2013 à 2019* (en millions), Statista.com, ouvert le 28.09.2017