Negative SEO

Le negative SEO est la pratique consistant à mettre en place des mesures SEO qui visent la dévaluation d’autres sites par des moteurs de recherche tels que Google. Dans le pire cas, le SEO négatif peut entraîner une exclusion de l’index des moteurs de recherche. Théoriquement, il s’agit d’une infraction si un SEO malveillant est pratiqué intentionnellement. Cependant, la possibilité d’identifier les responsables du negative SEO est plutôt faible.

Techniques

Les techniques de negative SEO comprennent de nombreuses mesures qui enfreignent les consignes aux webmasters de Google. Si vous compilez une liste d’opposés à chaque consigne, vous obtenez une liste exhaustive d’exemples du negative SEO.

  • spam : mise en place massive de backlinks au travers des fermes de liens en utilisant toujours le même texte ancré.
  • encourager un mauvais voisinage : placer des liens vers des sites de spam ou qui concernent les paris illégaux, la pornographie ou les emprunts.
  • création de contenu dupliqué : le contenu d’une page peut être copié, multiplié à l’extrême et réutilisé sur le web. Cette technique de manipulation est également appelée scraping. Cependant, elle n’est pas utilisée pour l’amélioration présumée de son propre classement, mais pour nuire directement à un autre site.
  • spam avec des liens de forum : la configuration automatisée de liens de forum ou de blog, tout en utilisant à plusieurs reprises le même texte de lien comme mot-clé à plusieurs reprises.
  • endommager la réputation : manipulation de la fonctionnalité de saisie semi-automatique, entraînant une augmentation des recherches d’un magasin en particulier en combinaison avec un mot additionnel connoté de manière négative comme "fraude" ou "prison". Une réputation peut être encore plus entravée par de faux communiqués de presse qui fournissent du contenu discréditant le site en question. Les pirates de sites web peuvent également créer de nombreux commentaires négatifs dans les évaluations de sites web.
  • utilisation du texte du lien avec l’URL du site concerné : dans ce cas, le site pourrait être déconsidéré en tant que marque dans les moteurs de recherche si ces liens pointent directement vers des sites web frauduleux.
  • piratage du fichier robots.txt : cela empêche le crawler de visiter un autre contenu. Un pirate informatique exploite les vulnérabilités d’un site web tel que les formulaires de connexion et gagne l’accès au backend ou pire, directement au serveur.
  • piratage d’un site web et insertion de metadonnées comme le noindex, nofollow sur l’ensemble du site web.

Cette liste ne contient pas d’instructions pour le negative SEO. Elle indique simplement un résumé de toutes les actions possibles. N’importe quel professionnel du SEO qui veut utiliser le référencement négatif pour nuire à un concurrent devrait être conscient du fait que le SEO négatif peut être considéré comme une diffamation et peut donc être suivi en justice.

Toute énergie investie dans un référencement négatif serait bien plus utile si elle était consacrée à des mesures positives de référencement pour votre site.

Reconnaître le SEO négatif

Bien que la vitesse d’indexation des moteurs de recherche ait considérablement augmenté grâce par exemple à Google Caffeine, les mesures de référencement nécessitent toujours un certain temps avant que l’effet ne soit visible dans les SERP. Cela s’applique également au référencement négatif. Pour cette raison, le SEO délibérément endommagé est généralement détecté très tard. Toutefois, vous pouvez parvenir à des conclusions définitives concernant le negative SEO grâce à des rapports réguliers sur vos KPI comme la visibilité, la popularité du domaine et le profil du lien.

Si vous surveillez les paramètres clés à des intervalles spécifiques, vous pourrez détecter les changements plus rapidement, identifier le problème en conséquence et si nécessaire prendre des mesures correctives. Un détecteur de contenu dupliqué peut par exemple être utilisé pour rechercher les contenus en double.

Risque potentiel

Les sites web plus récents peuvent être plus facilement influencés par le negative SEO. La raison en est que les nouveaux sites web possèdent beaucoup moins de liens entrants et n’ont donc pas les signaux de confiance nécessaires par rapports aux sites plus anciens et plus fortement liés. En outre, les boutiques en ligne sont généralement plus touchées que les sites web purement informatifs. De même, les secteurs plus compétitifs sont plus vulnérables que les niches. On pourrait supposer que partout où beaucoup d’argent peut être gagné avec le référencement existe un risque potentiel de devenir une victime du negative SEO.

Selon Google, un site ne perdra pas son classement ou sera supprimé de l’index à cause du negative SEO.

Contrôle des mesures

Bien qu’il existe un consensus sur la scène SEO que le negative SEO peut rarement nuire si vous effectuez un travail approfondi sur le maillage et vos liens, il existe encore des actions qui peuvent être entreprises si vous soupçonnez des activités SEO défavorables :

  • Google disavow : Google fournit un outil au sein de Google Search Console qui invalide les liens entrants.
  • Contacter les opérateurs de sites concernés et les obliger à supprimer les liens de spam.
  • Créer des signaux de confiance via la création de liens avec un contenu de qualité.
  • Maintenance régulière pour une forte popularité de domaine, une structure du lien saine et une optimisation on-page propre.

Exemples qui sont devenus publics

En 2011, un commerçant en ligne de jouets en bois a subi du chantage de la part de personnes inconnues. Ils ont utilisé les soi-disant "mauvais liens" pour nuire à l’entreprise et ont exigé de l’argent pour arrêter les actions. Le maître-chanteur a associé de nombreux termes découlant de l’environnement du spam au magasin, comme le Viagra ou la pornographie. Parallèlement, plus de 500 profils d’utilisateurs ont été utilisés dans les forums pour mettre des liens vers le online shop. La boutique a perdu 75% de revenus en raison de sa perte de visibilité dans Google.

En 2013, une boutique en ligne basée à Berlin et proposant des cigares a attiré l’attention du public après avoir découvert que de nombreux liens malveillants avaient été placés sur son site web. Dans ce cas, le pirate a apparemment utilisé l’effet de la mise à jour Penguin pour débuter un negative SEO en utilisant des textes ancrés qui ne contenaient que le mot-clé "argent".

Importance pour le référencement

Le negative SEO affecte non seulement la victime sur le plan financier tout en créant des dommages moraux, mais il contribue aussi à discréditer l’optimisation pour les moteurs de recherche en général. Dans le même temps, le référencement négatif expose la vulnérabilité des fournisseurs des moteurs de recherche. Ces derniers veulent réfréner le spam et fournir aux utilisateurs les meilleurs résultats de recherche possibles et authentiques. Pour ce faire, ils procèdent à de grands changements d’algorithme, tels que la mise à jour Penguin de Google.

Toutefois, les pirates peuvent exploiter ce puissant outil contre le spam dans le domaine du negative SEO. Par conséquent, Google a mis en place un outil approprié de dévaluation des backlink, l’outil disavow. Mais cela peut prendre des semaines pour qu’un effet positif soit aperçu dans le classement d’un site web. Pendant ce temps, les boutiques en ligne continuent de perdre de l’argent. Le negative SEO illustre une fois de plus combien les sites de e-commerce dépendent de Google et de la fragilité du classement. Les webmasters doivent tester leurs site web encore plus profondément afin de pouvoir immédiatement répondre aux éventuels changements. Les fournisseurs de moteurs de recherche tels que Yandex (selon leurs propres déclarations) utilisent des algorithmes spéciaux pour détecter le référencement négatif.

Liens web

Catégorie